Algérie

Il le tue et enterre son cadavre


Le principal accusé condamné à la perpétuité La Cour criminelle d’Oran a condamné R.M. accusé d’homicide volontaire à la peine perpétuelle, alors que pour non dénonciation de crime le dénommé B.A. a écopé de la peine de huit mois de prison ferme. Les faits de cette affaire remontent au 24 mars de l’année passée. Ce jour-là, le mis en cause, son complice et la victime avaient trouvé un filon pour recueillir des chutes de cuivre au niveau d’un chantier à l’USTO. C’est le principal accusé qui était le chef de ce groupe. Le jour du drame, la victime creusait à l’aide d’une pelle pour déterrer les morceaux de cuivre, lorsqu’elle a été interpellée par son chef. Une altercation s’en est suivie. Le chef, fou de rage, a saisi la pelle et a porté un coup au niveau de la tête de la victime qui s’est écroulée. Ayant paniqué, le mis en cause enterre le cadavre de la victime dans un fossé et le recouvre de terre. Ayant assisté aux faits, B.A. s’est disputé à son tour avec R.M., qui réussira à le faire partir. Quelques heures plus tard, R.M. retournera sur le lieu du crime et déterrera la dépouille et l’aspergera d’eau dans l’espoir de le faire revenir à lui. Voyant que ce dernier avait rendu l’âme, il ira lui-même avertir son père lui expliquant que son fils a glissé et trouvé la mort. Une enquête est alors ouverte au cours de laquelle le témoignage de B.A. balayera les déclarations du principal accusé, qui voulait faire croire à un accident. Appelé hier à la barre, le prévenu se confondra en contradictions. Il parlera certes de dispute mais écartera le fait d’avoir frappé sa victime avec une pelle. B.A., quant à lui, maintiendra ses premières déclarations et relatera dans le détail le déroulement des faits. Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis vingt ans de réclusion contre R.M. et trois ans de prison ferme contre B.A. La défense plaidera les circonstances atténuantes. A l’issue des délibérations, le principal accusé a été condamné à la perpétuité et B.A. à 8 mois de prison ferme.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)