Algérie

Il faut aller au bout du rêve !

Il faut aller au bout du rêve !
Lors du denier match de poule comptant pour les huitièmes de finale, lesFennecs ont réussi la gageure de dominer l'Ours Blanc et de lui ravir la seconde place, synonyme de qualification pour les huitièmes, là où les Verts ne vont pas chômer. Ils seront mis à rude épreuve face à la machine allemande qui broie tout sur son passage. L'exploit est de taille, mais les Algériens ne s'emballent pas pour autant. Les jeunes artistes en ont vu d'autres. Ils ont bien conscience que rien n'est encore fait. À l'aube d'une possible qualification historique aux quarts de finale, les joueurs du Bosnien Vahid Halilhodzic gardent tout leur calme et prônent encore la prudence. À l'image d'Islam Slimani ou Hassen Yebda, qui recommandent à leurs partenaires la prudence et le calme, car le plus dur est à venir. Mais si les deux coéquipiers ne sont plus qu'à quelques heures d'une historique qualification pour entrer dans la légende, ils ne savent que trop bien que le sommet de la montagne est encore loin et difficile à escalader. Pour ne rien rater, la sélection algérienne de football, est arrivée samedi soir à Porto Alegre (00h00 algérienne), à bord d'un avion spécial, où elledoit affronter aujourd'hui son homologue allemande, au stade Beira-Rio (21h00 algérienne), dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Aussitôt arrivés, les coéquipiers de Yacine Brahimi ont été acheminés vers leur lieu de résidence, l'hôtel Deville, situé en plein centre-ville. Les Verts ont effectué hier après-midi leur ultime séance d'entraînement d'avant match, au stade Beira-Rio. Sachant qu'il a à faire à un dur morceau, Vahid Halilhodzic ne compte pas opérer de changements au sein de sa composante, en vue du match face à l'Allemagne. Selon la mise en place tactique effectuée lors de la séance d'entraînement, qui s'est déroulée samedi au niveau du camp de base des Verts à Sorocaba, le technicien bosnien devrait sans aucun doute, reconduire le même onze qui a donné la réplique à la Russie (1-1) au stade de Curitiba, à l'exception du poste du défenseur central, ou Madjid Bougherra pourrait retrouver son poste et son brassard de capitaine. Dans les autres compartiments, il n'y aura pas de changements, notamment avec la reconduction pour la troisième fois de rang du trio de feu : Feghouli-Brahimi-Djabou, qui a malmené toutes les défenses. Au poste de gardien de but, Raïs M'bolhi, impérial, ne bougera pas de son poste. La défense sera composée de Mandi, à droite, et Mesbah, à gauche, alors que la charnière centrale sera formée probablement de Halliche etBougherra. Dans le milieu de récupération, Coach Vahid renouvèlera sa confiance au tandem Medjani-Bentaleb. Enfin, en attaquant, Islam Slimani, auteur de deux buts en autant de matchs comme titulaire, sera chargé d'aller inquiéter la solide défense de la Mannschaft.Les Verts ont acquis la maturité nécessaire pour continuer à jouer leur jeu«Tout a été prévu sachant que c'est une équipe allemande redoutable qui peut revenir à tout moment, donc le groupe doit rester concentré et vigilant», commente Islam Slimani. «Il faut qu'on démarre le match comme les deux derniers, avec une grosse agressivité défensive et qu'on continue à s'entraider comme on l'a fait. Après en attaque, on doit continuer à courir et faire bouger le ballon. Je pense qu'on a acquis la maturité nécessaire pour continuer à jouer notre jeu, peu importe les circonstances. On a des joueurs de qualité qui ont l'expérience et qui savent qu'il faudra jouer ce match comme si c'était le premier de la série», ajouta Carl Medjani le milieu récupérateur des Verts.Evidemment, le match contre les Russes a soudé ce groupe des Verts, si costauds, si coriaces et si solidaires sur cette édition 2014.Les Fennecs sont aussi forts mentalement qu'ils sont forts sur le terrain. Mais la précaution et la prudence doivent être de mise. La bande à Halilhodzic doit rester concentrée, sachant qu'un match de cette envergure doit être bien préparé sur tous les plans. On sait qu'il reste encore du boulot pour cette jeune équipe et que ce sera difficile. «Le plus dur, c'est de clôturer une série de matchs en beauté, donnant tout ce qu'on a dans les tripes», avance Sofiane Feghouli. «On l'a bien vu contre la Belgique au premier match. La série avait été très compliquée et ce sont nos supporters qui nous ont réveillés : Maintenant, ce sont les huitièmes de finale qui se jouent sur une seule manche, où tout est possible, il faut hausser le niveau de jeu, il faut donner un grand coup, car c'est jouable ! Sereins et concentrés, les Algériens veulent aborder ce match le plus normalement possible. Leur objectif est le même : approcher le match sans trop de fautes et, pour cela, ils auront besoin de tous leurs atouts. Pour aller chercher une autre qualification historique de son histoire, l'Algérie va devoir conserver ses valeurs collectives jusqu'au bout. Avec leur abattage, leur rage de vaincre, leur fougue et leur folle envie d'aller au charbon, les Fennecs ont mis toutes leurs chances de leur côté pour clore la série sur une bonne note les cinq matchs. Rendez-vous aujourd'hui pour la possible conclusion historique d'une aventure commencée il y a déjà trois ans pour la troupe à Vahid Halilhodzic. Allez au bout du rêve ! Pour rappel, la Fédération internationale de football (Fifa) a désigné l'arbitre brésilien Sandro Ricci, pour diriger le match Allemagne-Algérie, prévu aujourd'hui au stade Beira-Rio de Porto Alegre (21h00 algérienne),comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Le directeur de jeu brésilien a déjà officié lors de ce Mondial deux matchs au premier tour : France-Honduras (3-0) et Allemagne-Ghana (2-2). Il avait également dirigé la finale de la Coupe du Monde des clubs au Maroc, entre le Bayern Munich et le Raja Casablanca (2-0), disputée le 21 décembre 2013. L'autre huitièmes de finale de la journée de ce lundi, en l'occurrence France-Nigeria prévu à Brasilia, sera arbitré par l'Américain Marl Geiger.Y. B.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)