Algérie

Il dirigeait les affaires du pays depuis 1995

Abdallah, nouveau roi d?Arabie Saoudite Le prince héritier Abdallah Ibn Abdel Aziz est le nouveau roi officiellement désigné, hier, suite au décès de son demi-frère le roi Fahd. Depuis 1995, c?est lui en fait qui dirigeait les affaires du royaume. Signe d?une continuité dont a vraiment besoin ce pays, la reconduction de « tous les membres de l?actuel Conseil des ministres dans leurs fonctions » indique le premier décret royal rendu public par le nouveau roi. Très proche de Abdallah, le président américain George W. Bush s?est empressé de présenter ses condoléances, mais aussi et surtout ses félicitations au nouveau souverain. Celui-ci entretient des rapports directs avec Bush, notamment par de fréquents entretiens téléphoniques. Sa récente visite, en avril dernier, au ranch texan de la famille Bush et l?accueil qui lui a été réservé par le président américain - illustré par les images des deux hommes marchant main dans la main - sont venus attester de leurs excellentes relations personnelles, mais surtout de l?amélioration des relations bilatérales depuis le 11 septembre. Sur un autre registre, le président de l?Opep, Cheikh Ahmed Fahd Al-Ahmed Al-Sabah, s?est dit confiant dans la continuité de la politique pétrolière de Riyad. Il assure que cette succession en douceur devrait calmer le marché pétrolier. L?Arabie Saoudite, le premier producteur et exportateur de brut dans le monde, va continuer à produire au niveau requis pour assurer la stabilité du marché pétrolier mondial. L?Arabie Saoudite produit actuellement quelque 9,5 millions de barils/jour (mbj) et affirme disposer d?une capacité de production additionnelle de 1,5 mbj. Autre geste à signaler, celui de la réaction de la Libye. En effet, Maâmar Kadhafi a adressé ses condoléances à la famille royale à la suite de la disparition du roi Fahd. La Libye est accusée par Riyad d?avoir ourdi un complot dans le but d?assassiner Abdallah Ben Abdel Aziz. Tripoli a nié le bien-fondé de ces accusations à plusieurs reprises. Début juillet, les autorités libyennes ont accusé l?Arabie Saoudite - qui a démenti - d?avoir orchestré le congrès de l?opposition libyenne à Londres qui a demandé, fin juin, le départ du colonel Kadhafi. Il faut savoir que c?est Abdallah Ibn Abdel Aziz qui, depuis 1962, assure le commandement de la Garde nationale. En 1975, il devient deuxième vice-Premier ministre avant d?être désigné, en 1982, prince héritier. Il fut également à l?origine de la création de l?académie militaire roi Khaled, qu?il inaugura en 1982 au nom du roi Fahd Ibn Abdel Aziz. Il « dirigeait » le royaume depuis le 29 novembre 1995 date à laquelle le roi Fahd a été victime d?une embolie cérébrale. Depuis juin 2000, il préside un conseil de 18 membres, comprenant les personnalités les plus influentes de la famille royale. Le nouveau roi, né en 1923 à Riyad, est le 13e fils du roi Abdel Aziz, fondateur du royaume.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)