Algérie

Ighil Ali


Un métier ancestral s?en va Le village d?Ouled Assen est le berceau de la bijouterie traditionnelle dans la région d?Ath Abbas. Depuis des lustres, ce village s?est distingué par cet art qui, aujourd?hui, a pratiquement disparu. En effet, les habitants de cette localité se sont spécialisés dans le métier qui s?est perpétué de père en fils depuis des lustres. Aujourd?hui, les bagues, colliers et autres bijoux en argent ont cédé leur place aux pommelles, cosses de batteries et autres supports métalliques. « C?est malheureux mais il faut le dire, l?argenterie ne fait pas vivre aujourd?hui. Nous avons transformé nos ateliers en petites fabriques de pièces métalliques pour subvenir à nos besoins », nous dira Da Malek, visiblement désolé par le sort réservé au métier des ancêtres.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)