Algérie - Revue de Presse

Hommage



L?instant mémoire des Asselah Comme chaque année, depuis cinq ans, Essabaghine et l?association Anissa Culture Action Mémoire ainsi que leurs amis se sont mobilisés pour fêter la date anniversaire de la disparition des Asselah sous le signe « L?instant mémoire 2005 ». Il y a onze ans, le 5 mars 1994, ont été assassinés Ahmed Asselah, directeur de l?Ecole des beaux-arts d?Alger, et son fils unique Rabah, dans l?enceinte même de l?école. Six ans plus tard, Anissa Asselah, l?épouse et la grande dame, disparaissait à son tour tragiquement suite à un accident de voiture. Pour rendre hommage à ces trois êtres d?exception, le rendez-vous de cette année sera placé sous le signe de la création. Un des membres d?Essabaghine, Jaoudet Gassouma, écrit dans le dépliant du programme : « Instant de mémoire pour quelques jours, dont la principale inspiration reste la rencontre avec ce regard tendre et affectueux que nous portons vers ceux qui nous ont quittés, mais aussi ceux qui nous accompagnent. » Cet événement, qui s?étalera du 12 au 20 mars, est organisé par l?association Anissa Culture Action Mémoire et l?Ecole supérieure des beaux-arts d?Alger. Les rencontres se dérouleront au niveau de l?espace Frantz Fanon (Riadh El Feth), le Bastion 23 et l?Ecole nationale des beaux-arts d?Alger. Aujourd?hui, à 16h, est prévu le vernissage, à Riadh El Feth, d?une exposition intitulée « L?instant photographique ». Demain, à la même heure et au même endroit, un atelier d?écriture et de poésie, animé par Samia Negrouche, se tiendra. Le lundi, à 10h, aura lieu à l?espace de l?hôpital Mustapha (service pédiatrie) « L?instant workshop » (photo, dessin et modelage) avec les enfants hospitalisés du service du CPMC. A 17h, place à une projection vidéo/animation : « L?instant vidéo » à l?Ecole des beaux-arts d?Alger. Le 17 mars, à 14h, est proposé à Riadh El Feth un atelier de création ouvert aux personnes âgées entre 7 et 77 ans : « L?instant design ». Le 19, le groupe Essabaghine exposera en compagnie d?amis plasticiens au Palais des raïs : « L?instant plastik ». La clôture se soldera par deux rendez-vous importants. En effet, le 20 , à 16h, est programmé « L?instant mur et images » à l?Ecole des beaux-arts. André Rost, artiste photographe allemand en résidence à l?Ecole des beaux-arts d?Alger, exhibera une installation photographique : les Hitistes. A 19h, un concert de musique « L?instant musique » est programmé aux Beaux-Arts. Les plasticiens disparus ne seront pas en reste. Un clin d??il leur sera fait, notamment à Aïcha Haddad, Eléonore Bruck et Imène Boukaïa.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)