Algérie

24 heures

24 heures
- Rouiba : Espace public privatiséLa ville de Rouiba, à l'est d'Alger, est privatisée entre les commerçants qui ont pignon sur rue. Un citoyen qui visite cette ville ne pourra pas garer sa voiture car les trottoirs sont squattés par les propriétaires des boutiques et autres commerces illicites. Vous y trouverez des cageots, des échelles, des piquets, des chaînes et bien sûr des marchandises qui jonchent le sol.Le tout est fait sciemment pour empêcher tout automobiliste de garer sa voiture devant la devanture des magasins. Il va sans dire que la ville ne dispose pas de parkings à même de répondre aux besoins des usagers. La situation ne date pas d'aujourd'hui et elle n'est pas près d'être réglée de sitôt. Ce qui est incompréhensible, c'est l'indifférence des autorités administratives et sécuritaires qui ont la charge et la mission de protéger l'espace public. Cette situation perdure, même si des bagarres éclatent pour une place de stationnement.- Mendicité : Les embouteillages pris d'assautA l'est d'Alger et au niveau de chaque embouteillage, des grappes d'enfants, de femmes et même de personnes âgées interpellent les automobilistes en quête d'argent. Il faut dire que la pancarte «Famille syrienne a besoin d'aide» est très récurrente, au point d'y croire, même les enfants sont exploités à outrance à toute heure de la journée. Qu'il fasse chaud ou froid, de jour comme de nuit, ces groupes de familles font partie du décor. On se demande pourquoi aucune autorité n'intervient pour mettre fin à ce phénomène, alors que même la loi l'interdit. Les associations de défense des enfants sont aussi absentes devant cette situation qui met en péril la vie de ces innocents.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)