Algérie

Haltérophilie


Haltérophilie
L'école d'haltérophilie de Barika, dans les Aurès, a vécu durant une semaine (du 29 mars au 4 avril) une ambiance folle avec I'organisation des Championnats nationaux cadets, juniors et seniors d'haltérophilie.Cette école, créée en 1972 par deux pionniers du sport de force, en l'occurrence Boulahia Abdelkader et Bendiffallah Ahmed, tous deux encore en activité, est devenue un pôle incontournable de développement avec d'anciens champions comme Boulahia Abdelmadjid, Boulahia Djamel, Midoun Mokhtar, Guerri Mabrouk, Zidi Farid, Brika Madjid, Missaoui Nacer, Settouf Rabie, sans oublier les étoiles Babès Azzeddine et Yahiaoui Abdelmanaâme. Tous ces athlètes ont représenté dignement les couleurs nationales, faut-il le rappeler. Jamais le Palais des sports n'aura donc autant vibré pour une discipline en progrès constant.Ainsi, plus de 300 athlètes, 31 clubs et 7 ligues des wilayas de Batna, M'sila, Alger, Relizane, Oran, AïnTémouchent et Tlemcen ont participé à ces 5es Championnats avec la présence marquante de Touairi Aymen, champion du monde des cadets en 2015 (150 kg à l'arrachée, 182 kg à l'épaupé-jeté), à Lima, au Pérou. Il faut noter le retour de Bidani Walid du GSP, équipe chère à Chennouf Halim, qui a établi 6 records d'Algérie avec notamment 180 kg à l'arrachée et 201 kg à l'épaulé-jeté avec un qui s'est illustré nouveau record au total. Les résultats par équipes : en cadets et juniors, c'est le club de Bensrour.En seniors, le GSP et Bidani Walid sacré meilleur athlète du championnat. Quant au Nadi Barika dirigé par l'inoxydable Boulahia Abdelkader, il se classe champion d'Algérie, toutes catégories en cadets, juniors et seniors. A noter deux initiatives heureuses : le plus ancien haltérophile algérien encore en vie, Benaïssa Abdelkader, a publié une brochure sur l'histoire de l'haltérophilie algérienne, une épopée riche en couleurs et en performances. L'autre initiative nous vient de Graoui Slimane, président de l'association Far3 El Djam3iate, qui a remis une attestation de «militant du sport» à tous les anciens dirigeants de l'haltérophilie et dont a bénéficié le président de la fédération, Abdelaziz Brahimi.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)