Algérie

Hadiths

Hadiths Ceux qui font du tort aux Croyants et aux Croyantes sans qu’ils n’aient rien fait, se sont réellement chargés d’un mensonge effronté et d’un péché évident».(Chapitre 33 - verset 58) Selon Ibn Massoud, le Messager de Dieu a dit: «Le fait d’injurier le Musulman est un acte de rébellion à Dieu, et le fait de le tuer est un acte de mécréance». Abou Dharr rapporte qu’il a entendu le Messager de Dieu dire: «Toutes les fois que quelqu’un accuse un homme de dévergondage ou de «mécréance, ces deux accusations se retournent contre lui si cet homme en est innocent». (Rapporté par Al Boukhâri) Selon Abou Hourayra, le Messager de Dieu a dit: «Quand deux personnes échangent des injures, tout ce qu’elles disent retombe sur celle qui a commencé la première jusqu’à ce que l’autre devienne à son tour agresseur».(Rapporté par Mouslim) Selon lui encore, on amena un jour au Prophète quelqu’un qui avait bu du vin. Il dit: «Frappez-le!». Abou Hourayra dit: «Certains d’entre nous le frappèrent de leur main, d’autres avec leur chaussure et d’autres avec leur vêtement. Une fois que cet homme s’en alla, quelques-uns dirent à son adresse: «Que Dieu te couvre d’opprobre!» Il leur dit: «Ne dites pas cela et n’aidez pas ainsi le Diable contre lui». (Rapporté par Al Boukhâri) Il a encore dit: «J’ai entendu le Messager de Dieu dire: «Celui qui accuse son esclave d’adultère recevra lui-même la peine des limites de Dieu (quatre vingt coups de fouet) le jour de la résurrection, à moins que son accusation ne soit vraie»
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)