Algérie

Habitat : Vers le «tout promotionnel»


L'opération de diagnostic du vieux bâti à Oran devra être entamée la semaine prochaine par le contrôle technique des construction (CTC), a annoncé hier le directeur de l'urbanisme et de la construction, en marge de la célébration de la journée arabe de l'habitat, organisée cette année à la médiathèque d'Oran. Ainsi, 50.000 vieux immeubles situés à Oran, à Arzew et à Mers El-Kebir sont concernés par cette opération pilote dont une enveloppe de 32 milliards de centimes a été consacrée par les services de la wilaya. Cette nouvelle opération confiée aux services techniques s'inscrit dans le cadre du programme national de réhabilitation du vieux bâti annoncé récemment par le ministre de l'Habitat.

Le programme cible les vieux immeubles datant de la période coloniale des grandes villes du pays notamment Alger, Oran et Constantine. Selon la même source, à l'issue du diagnostic, les services techniques auront à choisir entre trois solutions pour régler la situation du vieux bâti à Oran. Les immeubles vétustes qui enregistrent un taux avancé de dégradation seront démolis, alors que ceux qui peuvent être récupérés devront bénéficier de la réhabilitation. La troisième catégorie, qui se trouve dans un assez bon état, fera l'objet d'une opération de préservation, précise-t-on.

Pour revenir à la célébration de la journée arabe de l'habitat qui a été marquée par la présence du chef de l'exécutif et des responsables du secteur de l'habitat à Oran (OPGI, DLEP, DUC, EPLF...), des stands expositions ont été tenus par des promoteurs immobiliers sur la situation du logement dans la wilaya. La tendance semble aujourd'hui pour le tout promotionnel. Les promoteurs immobiliers estiment à l'unanimité que la hausse des prix des matériaux de construction et les difficultés rencontrées pour l'acquisition de terrains rendent la formule LSP peu rentable. Aucun promoteur n'ose prendre aujourd'hui l'initiative de lancer un projet de construction de logements sociaux participatifs, non seulement en raison des difficultés rencontrées sur le terrain, mais à cause surtout de l'attractivité du promotionnel. Le wali qui a effectué une brève visite aux stands des promoteurs avait saisi l'occasion pour soulever le déficit en équipements publics d'accompagnement des projets en chantiers. Il s'était montré surtout mécontent du retard dans la réalisation des parkings à étages à Oran. Il avait même pressé le DUC pour l'accélération des projets confiés à des privés dont la majorité sont en arrêt à cause surtout des entraves rencontrées par les investisseurs dans la régulation de la situation des terrains.

Concernant l'avancement des projets de réalisation de logements à Oran, le chef de l'exécutif a promis que 2009 sera l'année des livraisons d'une grande partie des chantiers en cours. Selon les explications données, 11.000 unités de différentes formules sur les 25.500 logements inscrits dans le programme quinquennal seront réceptionnées avant la fin de l'année en cours. Le reste des logements, soit 14.500 unités, seront réceptionnés durant l'année prochaine, signale-t-on.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)