Algérie

Habitat rural


Un quota supplémentaire de 200 unités Alors que l’ancien programme des 500 logements de l’habitat rural n’arrive toujours pas à se libérer des contraintes liées à une partie de son financement direct, notamment, en ce qui concerne l’apport personnel du citoyen bénéficiaire, l’APW vient de demander un quota supplémentaire de l’ordre de 200 unités au profit des communes qui disposent de périmètres agricoles. Selon le premier responsable de l’APW, le nouveau programme a obtenu l’aval du wali et sera éventuellement inscrit au chapitre consacré à la loi de Finances 2007. Même avec ce projet de 200 unités, le déficit en matière d’habitat rural reste assez conséquent et difficile à résorber. Ces mesures n’arriveront pas à satisfaire la forte demande exprimée dans ce domaine, surtout que la distribution de l’ancien quota comprenant 500 logements a suscité nombre de contestations et n’a pas échappé à la critique de la population rurale qui s’élève contre la présence sur les listes de personnes bénéficiaires n’ayant, selon elle, aucun rapport avec le monde de l’agriculture. Toujours sur ce même point, la liste des communes bénéficiaires a été également remise en cause car l’attribution des habitations rurales n’a pas été élargie à l’ensemble des communes à vocation rurale. A cet effet, on enregistre près de 200 recours introduits au niveau de la commission de wilaya chargée du suivi de l’opération. Par ailleurs, on croit savoir que le nouveau programme profitera principalement aux communes de Oued Tlélat, Sidi Benyabka et Bousfer. Sur un autre registre, il faut savoir que la wilaya a relancé le plan de proximité de développement rural (PPDR) qui comprend de nombreuses actions visant à améliorer le cadre de vie de la population rurale de manière à préserver l’activité et la vie rurale et la protéger de l’exode. Ces actions concernent essentiellement la réalisation de routes, le raccordement des foyers au gaz naturel et à l’électricité ainsi que la réalisation de forages pour l’alimentation en eau. Le PPDR a été élaboré en 1997 mais les opérations qui y sont inscrites n’ont jamais vu le jour, ni n’ont été réellement lancées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)