Algérie

Gynécologie : La coelioscopie pratique courante à l’hôpital Mustapha


Les travaux des Journées algéro-françaises ayant pour thème « La coelioscopie gynécologique » ont pris fin hier, à l’hôpital Mustapha Pacha, au service de gynécologie obstétrique, avec une série de recommandations.

Une intervention a été programmée au cours de la même journée pour un kyste ovarien. Lors de ces deux journées, le débat a porté essentiellement sur les cas des malades traitées dans les différents centres hospitaliers. La grossesse extra-utérine a été le thème phare de cette rencontre. Au terme de ce work-show destiné exclusivement à la formation, le troisième du genre dans le service, les spécialistes sont tombés d’accord sur la mise en oeuvre d’un consensus de prise en charge et l’élaboration d’un registre national sur la grossesse extra-utérine (GEU), pour évaluer cette pathologie et étudier ses causes. Outre le traitement par la voie médicamenteuse, la coeliochirurgie constitue, selon le Pr Addad, chef de service de gynécologie à l’hôpital Mustapha Pacha, le traitement le mieux indiqué pour ce type de « maladie ». Il a signalé que depuis juin 2006, une quarantaine d’interventions par coelioscopie ont été effectuées dans le service pour différentes affections dont deux sur des adolescentes pour des kystes ovariens. Une méthode très souvent adoptée au regard de ses avantages pour les femmes opérées. La technique de la coeliochirugie, dans laquelle 250 chirurgiens sont formés à travers le territoire national, permet d’améliorer la qualité de vie de la patiente, signale le Pr Addad qui recommande son application dans tous les hôpitaux, car « performante, et représente la solution biologique et psychologique par excellence », a-t-il dit. D’après lui, elle permet de réduire considérablement les coûts de près de deux tiers des dépenses et le séjour d’hospitalisation avant d’expliquer que la grossesse extra-utérine (GEU), qui constitue une urgence dans les services de maternité, « est en nette augmentation » en Algérie. Elle constitue, a-t-il ajouté, une urgence dans les services de maternité, et représente un grand risque pour la femme enceinte qui peut décéder des suites d’hémorragie. La grossesse extra-utérine est la fécondation de l’ovule dans les trompes de Fallope, et qui entraîne l’éclatement de ces trompes et génère une hémorragie pendant la grossesse, a-t-on expliqué. Pathologie lourde, en nette régression dans les pays développés, la GEU « doit être éradiquée dès les premiers mois de la grossesse, entre huit et dix semaines », a affirmé le Pr Addad. Les médecins recommandent dans ce cas, « le diagnostic précoce de la grossesse, mais les femmes arrivent à la consultation à un stade avancé du développement de leur grossesse parce que les médecins consultés ne l’ont pas décelée à temps », a-t-il déploré. Les facteurs de risque sont les infections microbiennes, le tabagisme et la contraception, et peut aussi survenir des suites d’une intervention chirurgicale, sont unanimes à déclarer les praticiens. Les symptômes de la pathologie sont surtout la douleur pelvienne en premier lieu chez 80% des patientes. Cette rencontre qui a réuni 200 praticiens venus de toutes les wilayas du pays, a précisé le Pr Addad, s’inscrit dans le cadre des cycles de formation en la matière au profit des médecins spécialistes. Ce qui représente pour lui, un des aspects les plus importants à développer dans son service. « Il est essentiellement important pour moi de former que d’opérer », dira-t-il.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Bonjour, pour l'intervention sur l'hernie inguinale par cœlioscopie (laparoscopique). Es que Si possible Merci d'avance
AMRANE Nordine - Comptable - Baraki Alger Algérie, Algérie

30/10/2018 - 388962

Commentaires

Pr te répondre alors j'ai vécu cela ya qlq mois et oui on ressent une douleur comme celle des règles mais bcp plus intense , on s'affeblit et du sang rouge commence à couler abandament comme des règles ! Ne jamais prendre ces symptômes à la légère car ça peut vous coûter la vie !
Yas - Cadre - Alger, Algérie

14/10/2016 - 313274

Commentaires

Bonjour je veut savoir c l'opération par coelioscopie se fait par rendez vous ou non moi j'ai un kyste au l'ovaire droite et un fibrome mon médecin m'a conseillé de faire une coelioscopie je voulais faire chez vous a mustapha pacha c c possible. Repond moi par oui ou non merci d'avance
boussad malika - comptable d'administration - tizi ouzou, Algérie

14/03/2015 - 246917

Commentaires

Salut, Une question,peut on avoir GEU sans douleur,sans seignement?peut on savoir aussi le cout d la coelioscopie?merci
Thelaur - Fonctionnaire de l'etat - Kinshasa, Congo

26/03/2013 - 84911

Commentaires