Algérie

Guelma. L’UE et le mouvement associatif


Dans le cadre des échanges bilatéraux entre l’Union européenne et l’Algérie, à travers l’agence de développement social, une journée d’information des associations non caritatives a eu lieu mardi dernier au siège de la DAS de Guelma.

En effet, l’expert animateur, chapeautant la région de Annaba, a expliqué aux différents présidents des associations sociales non caritatives, venus des quatre coins de la wilaya de Guelma, le contexte et l’approche du projet d’appui aux associations algériennes de développement, dénommé Projet ONG II, dont les objectifs généraux visent à renforcer les capacités opérationnelles des associations, en leur donnant un appui institutionnel, et à favoriser une mise en réseau entre les associations. L’objectif spécifique du projet consiste en un appui technique et financier pour l’amélioration de la prise en charge des projets associatifs. En d’autres termes, l’ensemble des bénéficiaires activent dans les domaines de l’action sociale, telles la protection de l’environnement, la promotion de l’écotourisme, l’action culturelle et sportive, notamment envers les femmes et les jeunes, la protection et la sauvegarde du patrimoine archéologique et enfin les associations qui activent dans le développement communautaire, la promotion du développement, ADS et collectivités locales. Concernant les critères d’éligibilité, les conditions sont pointues. Seules les associations ayant une existence légale (agrément) et une vie organique réglementaire sont retenues. Notons enfin que l’enveloppe totale, destinée au mouvement associatif à caractère social non caritatif, est de 6 millions d’euros pour l’Algérie.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Entant que groupe d'animateurs motivés et expérimenté,nous souhaiterions entrer en contact avec une association algérienne,dans une vision de solidarité,d'hummanitaire et social,nous souhaiterions donner notre soutien et de l'aide sur le terrain en fonction des attentes et besoin de l'association.
@venir association - Nancy
02/02/2008 - 872

Commentaires