Algérie - Revue de Presse

Guelma



Un policier tue un jeune homme Jeudi dernier vers 17h30, Fateh H., 34 ans, a été tué par balle au niveau de la zone industrielle de Belkheïr, dans la wilaya de Guelma, apprend-on auprès de la PJ de Guelma. Selon cette même source, celui qui a tiré, Mohamed N., 32 ans, usant de son arme, un PA, est un policier activant dans la sûreté urbaine de la daïra d?Aokas, dans la wilaya de Béjaïa. Ce dernier était avec sa fiancée, selon la PJ, dans sa voiture de marque Renault Express, quand trois jeunes hommes les ont rejoints et que l?un d?entre eux, après avoir ouvert la portière droite, sous la menace d?un tesson de bouteille de bière, a obligé la jeune fille à descendre en lui subtilisant ses bijoux. Pendant ce temps, les deux autres jeunes hommes feront autant pour le policier et le délesteront de son portefeuille, dont ils extrairont la somme de 1600 DA. Selon toujours la PJ de Guelma, les trois jeunes hommes voulaient enlever la jeune fille pour la violenter. A ce moment, le policier a sorti son Beretta et a tiré une balle en l?air, ce qui a fait déguerpir deux jeunes hommes. Par contre, brandissant un gourdin, le troisième s?est approché du policier qui tirera sur lui et le touchera au niveau du front. Fateh H. décédera sur le coup. Après quoi, ajoute-t-on, le policier s?est rendu à la brigade de gendarmerie de la commune de Belkheïr. Selon la PJ et même les proches de la victime qui nous ont contactés à cet effet, cette dernière souffrait de troubles psychiatriques chroniques et suivait un traitement, ce qui explique les tranquillisants qui se trouvaient dans sa poche. La dépouille mortelle de Fateh H. a été transportée à la morgue de l?hôpital Dr Okbi. Vendredi matin, les deux compagnons de la victime, Abdelghani Kh., 26 ans, et Billal B., 21 ans, ont été arrêtés. Ils ont rendu les documents du policier et les bijoux de la jeune fille, dont la valeur est estimée à 80 000 DA. L?enquête est menée par une commission spéciale de l?inspection régionale de la sûreté, venue de Constantine. La présentation du policier et des deux jeunes hommes devant le parquet de Guelma aura lieu incessamment.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)