Algérie

Gourcuff remercie l'Algérie


Gourcuff remercie l'Algérie
Visiblement, le désormais ex-coach des Fennecs, Christian Gourcuff, quitte la sélection nationale sans rancune. Pour preuve, le technicien breton n'a pas manqué de remercier le peuple algérien, notamment le public du stade Tchaker de Blida, l'habituel fief des Verts, non sans souhaiter beaucoup de réussite aux coéquipiers de Ryad Mahrez. « Merci l'Algérie, bonne continuation pour l'avenir. Merci au public de Mustapha-Tchaker, merci au peuple algérien. J'ai passé deux bonnes années avec vous ! », a-t-il écrit sur son compte facebook, sans pour autant citer les raisons de son divorce à l'amiable avec la sélection algérienne. Il faut dire que depuis le mois d'octobre 2015, lors des deux matchs amicaux disputés au stade du 5-Juillet face à la Guinée et au Sénégal où il avait été copieusement hué par le public, la cote de Christian Gourcuff auprès du public algérien et même de la presse avait sensiblement baissé. Même ses relations avec le patron de la FAF, Mohamed Raouraoua, avaient pris un sérieux coup, à tel point que la séparation était devenue inévitable, même s'il quitte les Verts sur un goût d'inachevé, car n'ayant pas totalement atteint les objectifs assignés. A peine rentré chez lui, l'ancien driver du FC Lorient, qui fêtera ses 61 ans ce mardi, ne manque déjà guère de sollicitations. Alors que le FC Nantes le piste depuis plusieurs semaines déjà, du temps où il était en poste avec la sélection algérienne, un autre club français vient de se manifester pour bénéficier des services de Gourcuff. Il s'agit du Stade Rennais dont l'avenir de l'actuel entraîneur, Rolland Courbis, demeure incertain malgré une reluisante quatrième place au classement de la Ligue 1 française, qualificative à l'Europa League, et ce, à six journées de la fin. C'est en tout cas ce qu'a révélé lundi le journal français, l'Equipe du Soir, niant au passage tout contact avec l'autre club français des Girondins de Bordeaux.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)