Algérie

Ghazaouet Les jeunes prennent les commandes des unités de pêche


Les responsables de la chambre de la Pêche de Ghazaouet, en collaboration avec l'école de pêche de Béni-Saf, au terme des dernières sessions organisées depuis 2005, un rajeunissement du personnel appelé, désormais, à assurer le commandement des unités de pêche. Ainsi, les effets du programme de formation, entamé depuis moins de deux ans, qui ont concerné plusieurs cycles sur sites pour une mise à niveau, commencent à se faire sentir. «En effet, en moins d'une année, la moyenne d'âge des effectifs de patrons de pêche et seconds est passé de 55 ans à 39 ans. Il faut souligner aussi que ce sont des jeunes qui ont exercé durant plusieurs années en tant que matelots ou seconds (aidant le raïs), sans diplôme requis, bien qu'ayant prouvé sur le terrain leurs compétences en matière de pêche», nous dira M. Flitti Khaled, directeur de la chambre de la pêche de Ghazaouet. Ainsi, ajoutera-t-il, «le taux d'infractions en matière de techniques de pêche illicite a régressé, et cela va de soi au vu des contenus des cours dispensés et conjugués aux conférences de sensibilisation liées aux aspects de la règlementation (zones de pêche, engins techniques de pêche prohibés, navigation, taille commerciale des prises), organisées régulièrement au niveau local avec le SNGC dans le cadre de la convention MPRH/MDN». La réalité est que la flottille s'investit pleinement dans la modernisation des techniques de pêche s'ouvrant d'abord sur l'emploi avec le recrutement récent de 500 matelots et ramendeurs permanents et rémunérés pleinement dont 100 sont encore en stage. Ce sont des capacitaires ayant justifié, à travers un relevé de navigation, le commandement de bateaux de moins de 30 tonneaux pendant une durée minimale de moins de 36 mois ou une inscription sur les registres maritimes de 12 années. C'est ainsi que le port de pêche de Ghazaouet s'investit dans l'homme avant de moderniser entièrement sa flottille. Il est indispensable de former le pêcheur s'il doit être embarqué sur des bateaux toujours de plus en plus performants en matière de nouvelles techniques. La modernisation passe, bien entendu, par le rajeunissement des gens de mer.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)