Algérie

Ghardaïa : Sit-in aujourd'hui devant le siège de la wilaya

Cette action de protestation est organisée par une vingtaine d’associations de quartier et organisations locales. Tous les habitants sont ainsi appelés à participer à ce rassemblement pour faire entendre leur voix et tenter de sensibiliser les responsables locaux et nationaux sur la gravité de la situation sécuritaire, marquée par l’assassinat, au début du mois sacré du Ramadhan, d’un jeune homme par des criminels non encore identifiés. «La coupe est pleine. Nous sommes arrivés à une étape dangereuse, inquiétante et insoutenable», écrit-on dans une déclaration rendue publique hier. Par leur action, les représentants de la société civile veulent attirer l’attention de l’opinion publique nationale sur les atteintes à l’intégrité physique et morale des personnes, à la destruction de biens, pillages et saccages de commerces. Parallèlement au sit-in, les organisateurs appellent à la fermeture des magasins et ateliers de travail et à un rassemblement sur la place du Marché. La société civile mozabite estime ainsi que la situation a atteint un point dangereux avec la multiplication des assassinats.  Elle lance une sorte d’appel de détresse en direction des plus hautes autorités. Le meurtre du jeune El Yassa Aouf, le 29 juin dernier, semble la goutte de trop qui incite l’ensemble de la population à se mobiliser pour mettre un terme à cette dérive sécuritaire. Pour le Conseil des notables du ksar de Ghardaïa, il y a urgence de faire revenir la paix dans la vallée du M’zab. Les pouvoirs publics sont à nouveau interpellés.
 
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)