Algérie - Revue de Presse

Furieuse empoignade



Pulsion brutale et intempestive. Nerfs à vif. Instinct primaire et agressif. Deux énergumènes, poussés l?un contre l?autre pour une vétille, en viennent aux mains et s?adonnent à un véritable pugilat en pleine rue, obstruant la circulation, semant le désordre. La cohue est générale. L?empoignade est rude. Les deux adversaires redoublent d?ardeur pour porter le maximum de coups. Affaibli et ne pouvant plus supporter les ruades, un des forcenés tire un couteau de sa poche. Emoi, panique et débandade. Il voulait porter un coup de dague rageur. Sentant le danger, les badauds prirent leurs jambes à leur cou, menacés par de invectives, des cris proférés avec animosité. Pour « corser » le combat, l?un des protagonistes cherchait vainement une arme de fortune pour faire bonne mesure et riposter. Heureusement qu?il ne parvient pas à ses fins. Il tente une échappée en s?engouffrant prestement dans son véhicule. Le drame est évité de justesse. De guerre lasse et fulminant contre sa mauvaise fortune, l?homme au couteau se résigne et se contente de suivre son chemin comme si de rien n?était. La foule se disperse. La « loi » de la rue a failli encore ajouter une victime à sa longue et insatiable liste de blessés à l?arme blanche. Il faut dire que le recours à ces outils déviés de leur vocation par une mentalité de forbans en mal d?exutoire sanguinolent est de plus en plus fréquent. On tire un couteau pour n?importe quel prétexte. La violence urbaine se nourrit d?actes inconscients et tellement coûteux. Les sévices ne se comptent plus. Les dégâts imparables. Tant d?agressivité trouve un épilogue dans un hôpital ou derrière les barreaux. Inexorablement.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)