Algérie

Formation professionnelle : Les assises nationales auront lieu en avril

Les assises nationales de la formation professionnelle se tiendront les 8 et 9 avril prochain, a annoncé jeudi le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, El Hadi Khaldi.

Selon le ministre, qui présidait avec le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, l’ouverture des travaux du 3e congrès de la Fédération nationale des travailleurs de la formation et de l’enseignement professionnels, « ces assises dégageront une feuille de route comportant des recommandations et des décisions ». Le document final qui sanctionnera ces assises nationales sera soumis pour adoption à la prochaine réunion gouvernement-walis. Les assises nationales devront se baser sur les rapports transmis lors des rencontres locales et régionales, dont le coup d’envoi sera donné le 4 février. El Hadi Khaldi a signalé que dix dossiers seront au menu, entre autres les questions liées à l’organisation pédagogique, à l’enseignement professionnel et à l’acquisition d’équipements. Au plan social, le ministre a déclaré que plus de 4000 contentieux répertoriés au niveau du secteur ont pu être réglés depuis 2004. Cela a été rendu possible grâce à un travail de fond initié conjointement, dit-il, par la tutelle et le partenaire social. Abondant dans le même sens, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, devait souligner les « excellents rapports » existant entre les deux partenaires sociaux. Et de rappeler que « grâce à ce dialogue permanent, la formation et l’enseignement professionnels s’imposent aujourd’hui comme un secteur incontournable dans la politique de l’éducation ». Il faut savoir que Sidi Saïd n’a pu s’empêcher d’esquisser un sourire de satisfaction lorsque El Hadi Khaldi a qualifié l’UGTA « de seul porte-parole et de représentant du secteur ». Pour le ministre, les autres syndicats, allusion au Snapap, « n’ont pas réussi à atteindre le seuil requis, soit 20% de représentativité ». Le Snapap serait crédité, à croire le département de M. Khaldi, de moins de 2% des voix des travailleurs. Notons que le 3e congrès des travailleurs de la Fédération de la formation et de l’enseignement professionnels a réélu son président sortant, Tayeb Sana. Les congressistes ont retenu, entre autres recommandations, l’urgence d’une mise en place d’un statut particulier au secteur qui emploie pas moins de 31 000 fonctionnaires.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)