Algérie

Football


CAN JUNIORS 2005. ALGÉRIE-NIGER Faire le break avant le retour La sélection nationale juniors renoue avec la compétition officielle. Demain, elle affrontera, à Annaba, le Niger pour le compte des éliminatoires combinées de la CAN 2005 et la Coupe du monde de la catégorie. Mise sur pied depuis des mois, la sélection a été confiée au duo Aradji-Chaïb qui a disposé de temps et de moyens pour former un groupe compétitif. Après plusieurs regroupements et matchs en Algérie et à l?étranger (France et Tunisie), les deux sélectionneurs ont fixé leur choix sur un noyau de joueurs formé de locaux et d?autres évoluant en France. Demain au stade de Annaba, il s?agira pour les jeunes capés de prendre une marge sécurisante en prévision du match retour au Niger. Les coaches Aradji et Chaïb ont été confrontés durant le stage qui a précédé cette sortie officielle à un problème d?efficacité offensive. Lors des deux rencontres amicales face à la Tunisie, les Verts n?ont pas marqué le moindre but. Le jeune Bellabès pense qu?il s?agit d?un problème de concentration devant le but adverse. Selon les observateurs qui ont suivi les matchs contre la Tunisie, la sélection nationale renferme du talent et de la qualité. Les Boussofiane, Ichalalène et Sikaddour, à titre d?exemple, sont des joueurs qui peuvent faire la différence à tout moment. Le staff technique n?a rien laissé au hasard en matière de préparation du rendez-vous de demain. L?entraîneur Mohamed Chaïb aura à c?ur de conduire les juniors en phase finale de la CAN 2005 et pourquoi pas en Coupe du monde, lui qui a fait partie de la seule sélection juniors d?Algérie à avoir pris part à la Coupe du monde de la catégorie au Japon en 1979, sous la direction du duo Kermali-Saâdane.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)