Chlef - Revue de Presse

FLN



Bagarre à Annaba C?est loin des feux de la rampe que les militants du FLN de Annaba, toutes tendances confondues, sont passés ce vendredi 14 janvier devant l?urne pour désigner leurs délégués dans le cadre de la préparation du prochain congrès de leur parti. Opération de vote serait trop dire pour qualifier ce que beaucoup de militants et cadres du FLN ont qualifié de mascarade. Dans certaines kasmas, l?on s?était limité à désigner le copain, alors que dans d?autres ce fut l?anarchie totale. Bon nombre de vieux irréductibles du FLN ont été pratiquement balayés. D?autres ont dû s?éclipser pour ne pas avoir à répondre à des provocations ou à voir l?urne bourrée sous leurs yeux. Des militants membres d?une kasma se faisaient « élire » dans une autre. En fait, MM. Fellah (ancien P/APC de Sétif démissionnaire au lendemain des élections d?avril 2004) et Ahmed Benaï de Chlef, les deux envoyés spéciaux de Belkhadem pour superviser ces élections locales, paraissaient bien embarrassés. Sous leurs yeux, des dizaines de jeunes énergumènes, à qui certains avaient promis travail et logement, n?avaient pas hésité à agresser verbalement et parfois physiquement leurs aînés en majorité d?anciens ténors du FLN ou anciens moudjahidine. Dans certaines kasmas, l?on a frôlé l?émeute. Particulièrement à la kasma 6 où l?on s?était séparé sans avoir pu « désigner » le représentant. Dans cette kasma, où la réunion a tourné à la bagarre générale, l?on avait sollicité l?intervention des services de sécurité. L?émeute étant circonscrite à l?intérieur du local du parti, ils auraient refusé d?intervenir. « Ce ne sont pas des élections qui se sont déroulées dans les kasmas, mais un hold-up planifié par certains responsables locaux. A l?écoute de ce qui s?est passé dans pratiquement la majorité des kasmas, je dois dire que des instructions avaient été données pour créer ce climat de terreur qui s?est instauré durant l?opération d?un prétendu vote », a indiqué Mohamed R., un vieux routier du FLN.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)