Algérie

Festival de la miniature Engouement du public

Attrait - La 5e édition du Festival international de la miniature et de l'enluminure qui se tient actuellement à Tlemcen attire de nombreux visiteurs.
Le public, constitué d'élèves des écoles des Beaux-arts de tout le pays et d'amoureux de cet art raffiné, profite de la présence à Tlemcen de nombreux miniaturistes de renommée mondiale tels que l'iranien Mohamed Nabati pour s'imprégner davantage des techniques de la miniature et de l'enluminure dans l'art musulman et améliorer leurs connaissance dans le domaine.
Les visiteurs sont subjugués par la centaine de tableaux exposés, qui reflètent la grandeur de cet art musulman très décoratif.
Cet engouement et cet intérêt pour cet art ont motivé le commissaire du festival à annoncer son transfert définitif vers la cité des Zianides.
«Tlemcen dispose d'infrastructures culturelles importantes et de traditions culturelles et artistiques bien ancrées, en plus d'un goût assez développé pour l'art et la beauté de ses 'uvres, ce qui nous motive à transférer dès l'année prochaine ce festival à Tlemcen», a déclaré Kechkach Moussa.
Outre l'exposition des 'uvres et le concours qui primera trois artistes de la miniature et trois autres de l'enluminure, des ateliers pratiques animés par des artistes chevronnés tels que Gulcin Anmac de Turquie, Mohamed Nabati d'Iran, sont organisés quotidiennement permettant aux jeunes artistes d'assister à la réalisation de certains 'uvres et d'acquérir les techniques et l'expérience pouvant rendre à l'art de la miniature et de l'enluminure algériennes leur splendeur du temps de Mohamed Racim, d'autant plus que l'édition actuelle compte de nombreux algériens et algériennes.
Parmi les participants algériens, l'on retrouve l'artiste Khelili Ahmed de Skikda dont les 'uvres ont épaté plus d'un, notamment celle intitulée «20 Août» qui fait référence à la guerre pour l'indépendance nationale et qui a eu un franc succès auprès des artistes présents et du grand public. D'autres jeunes talents algériens sont également mis en valeur par leurs 'uvres. Il s'agit de Widad Douadi, Benkarkat Fatima et Abderrazak Kara Bernou. Ces jeunes talents en herbe et d'autres représentent l'avenir de la miniature et de l'enluminure en Algérie et seront incontestablement les dignes successeurs de Mohamed Racim, de l'avis des artistes miniaturistes étrangers présents à Tlemcen.
Après l'Iran et la Turquie qui représentent deux prestigieuses écoles dans le monde, l'Algérie commence à prendre une place de choix grâce à l'institutionnalisation de tels festivals à travers le pays. Ces manifestations permettent aux artistes nationaux d'échanger et de développer leurs connaissances avec leurs homologues étrangers, ont indiqué des artistes algériens.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)