Algérie

Exposition de l'ANP : la 9ème journée consacrée à la direction du service social et de la santé

Exposition de l'ANP : la 9ème journée consacrée à la direction du service social et de la santé
La 9ème journée de l'exposition "Mémoire et réalisations" de l'Armée nationale populaire (ANP) qui se tient au Palais des expositions (Pins maritimes - Alger) a été consacrée dimanche à la direction centrale des services de santé militaire et à la direction du service social.
La direction centrale de la santé militaire assure plusieurs missions de soutien consistant notamment en "le soutien médical des troupes armées en situation de combat, selon une doctrine approuvée, la prise en charge médico-chirurgicale des personnels de l'ANP et de leurs ayants droit et une assistance humanitaire à la population civile sinistrée lors de catastrophes", a indiqué le médecin-colonel Abdelghani Dekhili.
Il a ajouté que la direction centrale de la santé militaire veillait également à "la prévention et à l'hygiène des troupes", assurent "les soins, les diagnostics et les thérapeutiques spécialisées, les expertises médicales, la formation et la recherche scientifique médicale et le ravitaillement sanitaire".
Evoquant les réalisations et les moyens de sa structure, le colonel Dekhili a affirmé que "l'amélioration des prestations de services médicaux", que le haut commandement a mis en exécution, avait permis "la mise en place d'hôpitaux et d'infrastructures modernes, disposant d'équipement biomédicaux de pointe et de personnels spécialisés qualifiés".
De plus, selon lui, en situation de catastrophe, les services de santé militaire sont appelés pour la prise en charge de la population civile, en appoint aux services publics concernés.
Pour assurer leurs missions, les services de la santé militaire disposent notamment d'hôpitaux universitaires et non universitaires, d'une école de formation des officiers médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes et d'une école d'application, de formation des sous-officiers paramédicaux et de centre spécialisés tels que le centre de transfusion sanguine de l'armée, souligne le même responsable.
Evoquant l'apport des médecins de l'armée de libération nationale (ALN) durant la Révolution algérienne, le colonel Dekhili a indiqué qu'ils avaient joué "un rôle incommensurable" dans le sauvetage des blessés et malades en quittant les bancs des universités pour rejoindre le maquis.
"Ils prodiguaient des soins dans des conditions très difficiles, avec des moyens rudimentaires, néanmoins leur conviction de la lutte de libération leur a permis de résister aux pires situations. Le service da santé de l'ALN a accompli un travail digne de notre lutte de libération", a-t-il fait savoir.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)