Algérie

Évocation. Mohamed Hassaïne, oublié une seconde fois


Il y a treize ans, le correspondant d?Alger républicain, Mohamed Hassaïne, était victime d?un enlèvement par un groupe de terroristes dans la localité Larbaâtache, à l?est d?Alger. La victime a été kidnappée au moment où elle quittait son domicile pour rejoindre son lieu de travail. Sa famille ne se rendra compte de sa disparition qu?à l?heure de la rupture du jeûne, ce mardi-là, jour de Ramadhan. Aucune autre indication n?a pu être recueillie à l?époque si ce n?est que Mohamed Hassaïne avait été enlevé par un groupe de terroristes et emmené à bord d?un véhicule de marque Renault de couleur blanche. Depuis la famille est restée sans nouvelle, Mohamed laissait derrière lui trois enfants dont un bébé de 45 jours. Le disparu était technicien en agriculture et travaillait au sein de la sous-direction agricole de Khemis El Khechna. Militant du Parti de l?avant-garde socialiste, il était depuis plusieurs années correspondant d?Alger républicain. Il suivait de très près les activités syndicales et le monde du travail, notamment dans la zone de Rouiba, pour le compte du journal. Il assurait également la couverture des matchs de football de l?équipe locale dont il était un fervent supporter. Ses collègues d?Alger rép., ses amis de Larbaâtache et tous ceux qui le connaissaient gardent de lui l?image souriante d?un homme qui se donnait sans compter dans son travail et aux causes justes. Depuis l?enlèvement de Mohamed, la famille Hassaïne vit dans le dénuement total et complètement délaissée par les autorités locales. Aujourd?hui, l?aîné de ses trois enfants est âgé de 19 ans. Le comble, si l?on peut dire, c?est que l?un des ravisseurs qui aurait été reconnu comme étant celui qui s?était présenté devant la victime pour la menacer, la veille de son enlèvement, a été abattu quelques années plus tard par les forces de sécurité. La famille de celui-ci est aujourd?hui largement indemnisée en vertu de la loi sur la réconciliation nationale tandis que celle de Mohamed Hassaïne n?a rien du tout. La veuve du disparu souhaite un peu de compassion et une contribution conséquente de la part des autorités.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)