Algérie

ESS : Gharbi, Madi et Yahia-Cherif, les négociations vont bon train

ESS : Gharbi, Madi et Yahia-Cherif, les négociations vont bon train
Khedhaïria : «Fêter le titre au stade du 5-Juillet»
Cela fait maintenant plusieurs jours que les dirigeants de l'ESS ont pris langue avec trois joueurs qui pourraient porter la Tunique noir et blanc la saison prochaine. Ces derniers seront relancés après le match contre les Léopards. Il s'agit d'abord de Yahia Cherif qui n'est pas contre l'idée de renouer avec le championnat national. Sabri Gharbi et Madi ont de leur côté d'ores et déjà donné leur accord de principe.
Hichem et Oussanga sollicités
Pour ce qui est de la piste étrangère, les membres de la cellule de recrutement de l'ESS ont sollicité l'Egyptien Hicham. Ce dernier se trouve depuis deux jours à Sétif. Il pourrait effectuer des essais dans les tous prochains jours. D'un autre côté, une invitation a été envoyée au Nigérian Oussanga King.

Khedhaïria : «Fêter le titre au stade du 5-Juillet»
Khedhaïria, l'un des hommes en forme de l'équipe de Sétif, nous a accordé un entretien au cours duquel il nous parle des matchs à venir. Il nous dira que lui et ses coéquipiers ont l'intention de tout donner et ceci afin de faire honneur aux couleurs du club.
Gagner sur un score large est ce qu'il pouvait vous arriver de mieux, en cette période de turbulences, n'est-ce pas '
Croyez-moi, nous avons fêté et savouré cette victoire comme il se doit. Elle est venue mettre un terme à une bien mauvaise série. Maintenant, nous n'avons que le match de ce mercredi en tête.
Justement, dans quel état d'esprit allez-vous aborder ce rendez-vous contre l'AC Léopards '
Avec beaucoup d'abnégation et une énorme envie d'arracher la qualification. Il n'est pas question de rater ce match. Cette rencontre est importante pour la suite de notre parcours en champion's league africaine. La volonté de bien faire et la motivation sont là et c'est le plus important.
Quelles sont vos chances dans ce match '
C'est un match difficile pour nous, comme c'est le cas des rencontres où il y a obligation de résultat et c'est exactement le cas. Il nous faut l'aborder avec beaucoup d'intelligence. L'adversaire va tout faire pour ne pas prendre de buts et jouer la montre, c'est surtout cela qui va compliquer notre tâche. Il nous faut par ailleurs garder notre sang-froid, car nous sommes capables de marquer à n'importe quel moment de la partie, et même durant le temps additionnel, comme ce fut le cas de nombreuses fois cette saison.
Qu'est-ce qui fera la force de votre équipe '
Incontestablement pour ce match comme d'ailleurs c'est le cas cette saison notre force est le collectif. Nous jouons nettement mieux et chaque joueur de l'équipe, quel que soit son poste est capable de faire la différence.
Et pour ce qui est du titre de champion '
Il ne nous manque que trois petits points et il y a un terrain où j'aimerais bien que nous les prenions.
Lequel '
Le stade du 5-Juillet et cela en souvenir de notre demi-finale de Coupe d'Algérie. Je n'oublierais jamais ce premier but et surtout ce fameux rebond.
Vous sentez-vous capables de venir à bout du Mouloudia sur son terrain '
Totalement. C'est nous les premiers au classement, à ce que je sache. Les matchs ne se ressemblent pas et tout est possible en football. Il ne faut surtout pas se mettre de pression supplémentaire. Pour le moment, nous sommes totalement concentrés sur ce match face aux Congolais.
Ces derniers temps, l'un de vos points faibles est votre secteur défensif. Un commentaire à ce sujet.
Il est vrai que nous encaissons un peu trop de buts. Pour ce qui est de la faiblesse de notre défense, cela n'est plus valable maintenant. Notre entraîneur a apporté les correctifs nécessaires et les choses vont beaucoup mieux maintenant dans ce domaine. Même si nous encaissons des buts, nous arrivons presque toujours à en marquer plus que l'adversaire et c'est cela l'essentiel.
On vous laisse conclure.
Que nos supporters envahissent les gradins du stade du 8-Mai contre les Léopards. Nous ferons le reste !

Hammar : «Une cabale est orchestrée contre l'ESS»
Nous avons cru bon d'avoir une discussion avec le président sétifien, en cette période de remous. Avant le match contre l'ASO, les Sétifiens ont enregistré trois défaites consécutives et cela dans chacune des compétitions où ils sont engagés. Hammar est revenu sur les derniers incidents qui ont quelque peu déstabilisé la maison sétifienne et il n'a pas hésité à les associer à une campagne de déstabilisation qui est menée contre le club. Il précisera qu'à aucun moment il ne fera l'amalgame entre les vrais supporters et ceux qui ne veulent pas que l'ESS connaisse la réussite.
«Les membres de la grande famille de l'Entente sauront faire la part des choses»
Le président de l'ESS nous a dit ne vouloir faire aucun amalgame et il pointe du doigt ceux qui, selon lui, veulent détruire le club : «Après l'affaire Karaoui-Gourmi, des enfants ont été poussés à insulter les joueurs, les dirigeants et les membres du staff technique et c'est ce que, personnellement, je n'ai pas pu tolérer. Dans leur écrasante majorité, les supporters du club ont condamné ce qui s'est passé et les membres de la grande famille de l'ESS savent faire la part des choses. Les personnes qui veulent nuire à l'équipe sont connues à Sétif et je peux vous dire qu'elles n'ont aucune chance de voir leurs desseins aboutir.»

Après leur large victoire face à l'ASO
Les Sétifiens avec les «pieds sous le canapé» !
Après avoir disposé de l'ASO (4-1) le club de Sétif a accentué son avance en tête du championnat. A quatre journées de la fin de la saison, il faudrait désormais un improbable concours de circonstances et surtout un effondrement, pour que le titre échappe aux joueurs de l'ESS. De toutes les manières, la formation sétifienne va devoir regarder dans son rétroviseur, même si elle confortablement installée dans son fauteuil de leader.
La champions League assurée
Cette saison, les places qualificatives pour une compétition internationale sont chères. L'ESS s'est positionnée en haut du podium, et de surcroît a pris le large sur ses poursuivants. Le classement actuel de l'Entente lui permettra de disputer à coup sûr la Champions League.
La Ligue des champions, l'autre challenge
Un autre challenge attend les Sétifiens cette saison, c'est celui de faire bonne figure en Ligue des champions africaine, une compétition que le club disputera pour la énième fois. Réussir sur le plan continental fera également partie des plans sétifiens. «Ça va être quelque chose de fabuleux. On sait que ça va nous charger le calendrier, mais c'est comme ça, on la jouera sans peur, on ne va pas bâcler cette compétition. On y est, on a bossé pour la décrocher», ajoutera Madoui.

Les dirigeants en inspection au stade du 8- Mai
La direction du club étant l'organisatrice de la rencontre ESS-AC Léopards de Dolisie, des mesures ont été prises pour que cette rencontre et l'accueil des supporters se fassent dans les meilleures conditions. C'est pour cela que le chargé des manifestations sportives et d'autres dirigeants ont effectué une visite d'inspection au stade du 8-Mai, hier matin.
Réunion avec les organisateurs
Hassan Hammar s'est réuni avec les membres du comité d'organisation et cela pour mettre au point les modalités en ce qui concerne le match comptant pour la Coupe d'Afrique contre les Congolais de l'AC Léopards. Rien n'a été laissé au hasard car l'affluence des grands jours est attendue.

Les caisses bientôt renflouées
Une certaine somme d'argent dont le montant n'a pas encore été divulgué va venir renflouer les caisses du club, comme cela a été convenu entre la direction de l'ESS et les responsables de l'opérateur de téléphonie mobile qui sponsorise le club. Cet argent est le bienvenu car Hammar a promis de régulariser en partie, tout au moins ses joueurs et cela dans les plus brefs délais.
Les joueurs seront payés à temps
A propos des salaires impayés, le premier responsable du club, Hassan Hammar, nous dira ce qui suit : «La direction du club remue ciel et terre pour renflouer les caisses du club. Dieu merci, les choses sont sur la bonne voie et notre priorité est de régulariser les joueurs qui sont en attente de leurs salaires. Ce sera fait à temps.»
-
Le match ESS-AC Léopards avancé à 18 heures
Avant-hier, en fin d'après-midi, la ligue a informé la direction de l'ESS que la rencontre face aux Léopards de Dolisie débuterait à 18 heures. Ce sont les responsables de la télévision nationale qui ont demandé à ce que le coup d'envoi, qui était prévu à 19 heures soit avancé. Du côté de la direction de Hammar, on n'y voit aucun inconvenant.
Le 15e match retransmis en direct à la télé
Le match ESS-AC Léopards sera retransmis en direct hier sur les chaînes satellitaires A3 et A4. C'est la 15e fois cette saison qu'un match de l'Entente est retransmis en direct. Huit rencontres ont été relayées par satellite à partir du stade du 8-Mai.
-
Velud devant les membres de la CD de la ligue aujourd'hui
L'entraîneur de l'ESS sera entendu aujourd'hui par les membres de la CD de la ligue. Il soit s'expliquer après les incidents qui ont eu lieu lors du match contre le CRB au stade du 20- Août. On se rappelle que l'entraîneur de l'ESS, après avoir été pris à partie par un groupe de supporters du CRB, a fait un signe qui a été diversement interprété. Il s'en suivra une mêlée monstre qui se terminera par l'expulsion de Velud. Il est utile de signaler que c'est le tout premier incident dans lequel est impliqué Hubert Velud depuis sa venue à Sétif.
Zaoui, le farceur
C'est mal connaître Zaoui Samir, l'emblématique défenseur de l'ASO que de le taxer de provocateur. Il est vrai qu'il a promis aux Harrachis de contrecarrer les desseins des Sétifiens et c'est ce qui a provoqué le courroux des fans de l'Aigle noir. Il est certain que ses propos sont plus des taquineries qu'autre chose.
Contracture musculaire pour Benchadi
Benchadi n'est pas allé au terme du match qui a opposé son équipe au CRB. Il a été remplacé par Legraa. Il a ressenti de fortes douleurs à la cuisse et un premier examen a fait état d'une contracture musculaire. Il doit passer une échographie aujourd'hui pour un diagnostic plus précis.
-
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)