Algérie

Es-Senia

La violence touche les établissements scolaires Après les cités Boudiaf Med et celle des 200 logements, c’est au tour des établissements scolaires de subir le diktat des groupes de malfaiteurs sévissant dans la daïra d’Es-Senia.Les malfrats sévissent aux portes de ces établissements, n’hésitant pas à racketter les élèves ou à les déposséder de leurs téléphones portables. Les plus touchées par ces attaques, sont les jeunes filles devenues les cibles faciles des bandits. Ces victimes, souvent par peur des représailles, évitent d’alerter leurs parents et les services de sécurité. Cependant, lorsque des propositions indécentes ont commencé à être faites aux jeunes élèves, certaines d’entre elles ont décidé de briser le silence. Elles en ont parlé à leurs parents. Ces derniers se sont plaints aux directeurs des établissements scolaires. «La situation est grave, nos enfants sont dans l’insécurité», diront-ils. Les parents d’élèves ont, par ailleurs, sollicité l’intervention des services de sécurité territorialement compétents, en clair la police. Ils demandent que la sécurité soit instaurée au profit de leurs enfants.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)