Algérie

Encore une «minable» Algérie !

Encore une «minable» Algérie !
Le pouvoir de Rabat cherche par tous les moyens à créer un climat de tension avec l'Algérie. Dernière sortie en date, celle de Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères, devant une commission parlementaire marocaine. Parlant de la désignation par l'Union africaine d'un représentant spécial pour le Sahara occidental en la personne de Joachim Chissano, ancien président du Mozambique, le «frère» ministre s'en est vertement pris à l'Algérie pour dire que «les méthodes utilisées (par notre pays) sont minables» ajoutant au passage que «le conflit aujourd'hui n'est pas avec le Polisario mais avec l'Algérie».Les dirigeants marocains, à leur tête le roi Mohammed VI, sont des habitués du langage outrancier à l'égard de leur voisin algérien. Ils viennent de franchir un nouveau pas dans l'invective et dans l'insulte en traitant les Algériens de «minables». Qu'un citoyen lambda le dise, cela peut passer, mais ça devient inacceptable quand cela sort de la bouche du ministre des Affaires étrangères. Le palais royal n'a pas cherché à remettre en cause les propos de M. Mezouar.Une autre provocation après l'invasion de notre consulat à Rabat. Une affaire qui aurait pu tourner au vinaigre sans la sagesse de nos dirigeants qui, une fois de plus, ont accueilli avec mépris ce nouveau caprice du roi. Or, le pouvoir marocain aurait dû avoir comme ligne de conduite une totale retenue à l'égard de l'Algérie. Il ne cesse de la supplier pour l'ouverture de la frontière, laquelle est très attendue de l'autre côté parce que porteuse de bien-être social pour des millions de Marocains.Malheureusement, c'est un discours obsolète et improductif qui domine encore à Rabat. Sans craindre le ridicule, le royaume continue à prétendre que le conflit du Sahara occidental est algéro-marocain alors que ses indéfectibles soutiens ? la France, les Etats-Unis et certaines monarchies du Golfe ? n'osent pas prononcer une telle contre-vérité. Il est vrai aussi que lorsque le Maroc voit ses problèmes intérieurs s'aggraver, il tente une diversion en s'inventant un ennemi extérieur, qui est toujours l'Algérie. Heureusement que le peuple marocain fait preuve d'une extraordinaire maturité en ne tombant pas dans le discours hystérique de ses dirigeants. Parce que ce peuple ne veut pas insulter l'avenir. Et à ce titre, il mérite un immense respect. Il faut dire que le retour en efficacité de la diplomatie algérienne sur la scène africaine donne de l'urticaire aux maîtres de la monarchie alaouite.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)