Algérie

En dépit des 3 milliards de dinars qui lui ont été consacrés


Le secteur de l’agriculture continue de patauger Même un peu tardives, les dernières précipitations atmosphériques enregistrées à travers la wilaya d’Oran et qui ont atteint 34 mm en une semaine ont redonné espoir aux paysans. Dans le monde paysan, on rappelle que la campagne labours-semailles a enregistré un important retard faisant planer la menace d’une sécheresse similaire à celle ayant frappé le pays dans les années 80 du siècle écoulé. Cependant, autant ces pluies ont été bénéfiques pour les paysans et éleveurs, autant elles ont aiguisé la cupidité de ces derniers lors des fêtes du sacrifice, Aïd El-Adha. On rappelle, en effet, qu’à cette occasion que le marché des légumes et fruits avait flambé et que les prix des bêtes destinées au sacrifice avaient également grimpé pour atteindre la moyenne de 18.000 dinars. De même, on signale qu’au niveau de la wilaya d’Oran, l’année 2006 a été marquée par l’apparition de la langue bleue, une maladie qui a fait frémir les éleveurs, s’est étendue aux régions côtières et entraîné la mort de 157 bêtes dont 17 à Oran. Elle a aussi été celle où la grippe aviaire a mis tout le monde en état d’alerte, du vert blanc qui a décimé 1500 hectares de cultures et des moineaux d’Espagne. Au cours de cette même année, de nombreux incendies ont été enregistrés et ont entraîné une baisse des productions. L’année écoulée est également celle au cours de laquelle les viticulteurs se sont bruyamment manifestés. Dans ce cadre, on signale à la DSA que 300 demandes de reconversion d’activités ont été réceptionnées et que cette période a été favorable à l’olivier qui a enregistré, en l’espace de 5 années, une fulgurante progression passant de 500 à près de 6000 hectares. Cependant, c’est le prix de la pomme de terre qui a tenu en haleine l’opinion et créé l’événement en culminant à des sommets encore jamais atteints avec 100 dinars le kg. Ceci a été favorisé par l’abandon des récoltes par les agriculteurs, l’intrusion de légions de spéculateurs et le stockage du produit dans des chambres froides. Face à une telle crise, les services de la répression des fraudes n’ont pas chômé et ont saisi d’importantes quantités de patates. L’année 2006 aura de même été celle des scandales du foncier agricole et ceux des fonds destinés à l’aide apportée par l’Etat à ce secteur vital. Toujours en rapport avec ces scandales, on rappelle que les enquêtes concernant 1500 exploitations fictives, engagées par la gendarmerie nationale, sont toujours en cours et que seules 5 communes sur les 26 que compte la wilaya ne sont pas éclaboussées par ces affaires. Ceci n’a pas empêché la mise en valeur des terres par le biais des concessions agricoles et créer 3000 nouvelles exploitations. Cependant, comme chaque médaille a son revers, des affaires de dépassements et de dilapidation de deniers publics ont été mises à jour par la commission de l’agriculture de l’APW d’Oran qui rappelle que l’appui financier à l’agriculture s’est élevé à 65 milliards dont seulement 5 ont été investis dans différents projets. D’autre part, 500 hectares ont été reversés pour utilité publique dans le secteur et 36 affaires d’indemnisations réglées. La situation étant ce qu’elle est, Oran continue à rêver du laboratoire d’analyses dont elle a besoin et qui a été à l’origine d’une vive polémique. Son autre rêve est de pouvoir un jour disposer de la station d’épuration des eaux usées qui permettra l’irrigation de 12000 hectares de terres agricoles. A ce sujet, on signale que seulement 7% des terres du secteur sont irriguées à Oran. Enfin, on n’oublie pas de rappeler que, dans le cadre du soutien à la croissance économique, le secteur a bénéficié de 3 milliards de dinars. Ayad A.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)