Algérie

Emotion et recueillement

Emotion et recueillement
Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées vendredi à Srebrenica, en Bosnie, pour commémorer le 19e anniversaire du massacre d'environ 8.000 Musulmans par les Serbes. Dans le centre mémorial du massacre de Srebrenica, à Potocari, près de cette ville meurtrie, les dépouilles de 175 victimes identifiées depuis le précédent anniversaire, seront enterrées en début d'après-midi après une cérémonie religieuse, selon les médias. Treize mineurs au total se trouvent parmi ces victimes, des garçons qui avaient entre 15 et 17 ans à l'époque du massacre, qualifié de génocide par la justice internationale.Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées vendredi à Srebrenica, en Bosnie, pour commémorer le 19e anniversaire du massacre d'environ 8.000 Musulmans par les Serbes. Dans le centre mémorial du massacre de Srebrenica, à Potocari, près de cette ville meurtrie, les dépouilles de 175 victimes identifiées depuis le précédent anniversaire, seront enterrées en début d'après-midi après une cérémonie religieuse, selon les médias. Treize mineurs au total se trouvent parmi ces victimes, des garçons qui avaient entre 15 et 17 ans à l'époque du massacre, qualifié de génocide par la justice internationale.A ce jour, 6.066 personnes tuées dans le massacre et dont les restes ont identifiés après avoir été exhumés de dizaines de fosses communes ont été enterrées dans le centre mémorial de Potocari. En juillet 1995, quelques mois avant la fin de la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), les forces serbes ont massacré environ 8.000 hommes et adolescents musulmans à Srebrenica, la pire tuerie commise en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Radovan Karadzic et Ratko Mladic, ex-chefs politique et militaire des Serbes de Bosnie considérés comme les principaux responsables du massacre sont jugés pour génocide par le Tribunal pénal internationalA ce jour, 6.066 personnes tuées dans le massacre et dont les restes ont identifiés après avoir été exhumés de dizaines de fosses communes ont été enterrées dans le centre mémorial de Potocari. En juillet 1995, quelques mois avant la fin de la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), les forces serbes ont massacré environ 8.000 hommes et adolescents musulmans à Srebrenica, la pire tuerie commise en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Radovan Karadzic et Ratko Mladic, ex-chefs politique et militaire des Serbes de Bosnie considérés comme les principaux responsables du massacre sont jugés pour génocide par le Tribunal pénal international


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)