Algérie

Elle s’apprête à desservir les lignes domestiques

Tassili Airlines veut acquérir 9 nouveaux appareils Elle se fera désirer encore, quelque temps, mais pas trop longtemps avant d’investir le marché du transport domestique aérien. Tassili Air-line, planche, actuellement, sur l’examen des offres de l’avis d’appel international lancé pour la prise en charge du système de réservation, append-on, auprès du directeur de son département de communication, M.Karim Bahar, qui ne manquera pas de rassurer les usagers des transports aériens domestiques, que l’entrée en vigueur effective de la compagnie sur le marché interviendra incessamment. Dans une première phase, Tassili Air-line desservira les lignes intérieures des wilayas d’Alger, Oran, Constantine et Ghardaïa. Oran, abritera le siège de la compagnie, après Alger, a-t-on noté. L’implantation des infrastructures locales de la compagnie, au niveau des wilayas, est en cours, nous dit-on. A en croire notre interlocuteur, la vision de la compagnie s’inscrit dans une stratégie qui tend à lui assurer une mise en fonction répondant aux normes professionnelles universellement reconnues et dans la durée. Pour cela, aucun effort matériel ou humain ne sera ménagé, précise-t-on. S’agissant de sa flotte actuelle, l’on saura que la compagnie recevra incessamment un appareil DSH Q200 à l’issue d’un appel d’offres lancé en 2006 pour l’acquisition de quatre avions Q400 de 74 sièges et Q200 de 35 sièges. Pour renforcer la flotte, Air-line lancera, en début de semaine prochaine, un avis d’appel d’offres international, pour l’acquisition de 9 appareils de ligne d’une capacité de 70 à 150 sièges. En outre, il est à signaler que la compagnie possède deux centres d’activité à l’aéroport d’Alger, l’un pour la maintenance des avions et l’autre pour l’exploitation. Tassili Air-line détenue à 100% par le groupe Sonatrach, se veut un nouvel outil d’organisation et d’exploitation de services aériens de transport par aéronefs, sur le réseau national et international. Et ce, à travers la réalisation de vols réguliers et non réguliers, des vols à la demande, fret et affrètement d’avions, l’entretien technique des avions ainsi que la formation du personnel technique aéronautique. Toujours est-il, l’arrivée de cette compagnie sur le marché de transport aérien suscitera le grand «Ouf» des milliers de citoyens, usagers de transport aérien, qui endurent l’amertume depuis la disparition de la compagnie Khalifa Air-waiys. Amel S.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)