Algérie

Elle a eu de graves répercutions sur les cultures: Les Etats-Unis frappés par la pire sécheresse depuis 56 ans

L'agence météorologique américaine a indiqué, avant-hier que les Etats-Unis subissent la pire sécheresse depuis 56 ans. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), environ 55 % du territoire des Etats-Unis, en particulier dans le Midwest, continuent à être frappés en juin par la sécheresse, selon la définition donnée par l'index Palmer qui définit la sécheresse selon des critères basés sur la température et les précipitations. Ce pourcentage est le plus fort observé dans le pays depuis 1956, année où la sécheresse s'était abattue sur 58 % du territoire. Le mois de juin 2012 a été " le 14e mois le plus chaud et le 10e le plus sec " enregistré, selon le communiqué. " Les terres arables se sont desséchées et les récoltes et pâturages clôturés ou non se sont dégradés à un point rarement observé au cours des 18 dernières années ", selon la même source.
Le département américain de l'Agriculture (USDA) a d'ailleurs annoncé, mardi dernier, que les cultures de maïs et de soja se sont encore dégradées aux Etats-Unis au cours de la semaine passée, pâtissant des conditions sèches et très chaudes qui affectent les grandes zones de production depuis plusieurs semaines. Le pourcentage de plants de maïs et de soja estimés bons à excellents tombent maintenant à des niveaux excessivement bas, du jamais vu depuis la dernière grande sécheresse de 1988, selon les analystes. Au 15 juillet, les plants de maïs de qualité " bonne à excellente " atteignent seulement 31 % contre 40 % la semaine précédente et 66 % l'an dernier à la même période. Même constat pour le soja, 34 % des plants sont jugés bons à excellents contre 40 % la semaine précédente et 64 % un an plus tôt. Les températures toujours très chaudes et le temps sec qui touche le Midwest américain font peser des risques sur la production et les rendements des récoltes et ont déjà amené l'USDA à réviser à la baisse ses prévisions. Pour le maïs, les experts américains qui ont revu son rendement à 146 boisseaux par acre contre 166 boisseaux précédemment estime que la production américaine sera de 329,45 millions de tonnes. Avec un rendement de 40,5 boisseaux par acre, la production américaine de soja devrait tomber à 83 millions de tonnes soit 4 millions de tonnes de moins que prévu auparavant. En revanche, le blé de printemps se maintient : la part " bonne à excellente " est de 65 % contre 66 % la semaine passée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)