Algérie

ELECTRICITE Les coupures restent à cerner


Les coupures d'électricité, de plus en plus récurrentes, restent cependant à cerner de manière exhaustive.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Les coupures d'électricité font l'objet d'un suivi régulier par les Sociétés de distribution de l'électricité et du gaz ainsi que par la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg). Ces relevés prennent en compte l'amplitude de la tension (basse, moyenne ou haute), la nature des coupures (accidentelles ou programmées), leur durée, leur périodicité... Ces relevés sont établis quotidiennement, mensuellement ou annuellement au niveau des Sociétés de distribution de l'énergie. Et notamment celle du Centre, qui couvre en particulier la région de Biskra, où les coupures fréquentes provoquent une forte contestation populaire. Des coupures qui perdureront dans la mesure où le développement des réseaux de transport de l'électricité est contraint par les oppositions de particuliers. Ces données sont, par la suite, affinées et couplées à d'autres paramètres techniques, ce qui permettra d'évaluer la qualité de service et la satisfaction des intérêts des consommateurs —, notamment pour la Creg, chargée de suivre l'évolution de cette qualité de service, et de mesurer si ce paramètre évolue de manière satisfaisante, selon les estimations des sociétés de Sonelgaz. Néanmoins, les coupures qui affectent les clients en basse tension et qui surviennent suite à des incidents, au-delà des délestages tacites, ne peuvent être cernées exhaustivement. Ces coupures doivent être signalées par les usagers concernés et leur durée varie ainsi que le temps mis par les équipes d'intervention pour procéder aux réparations requises. Concernant les clients moyenne et haute tension (entreprises, complexes industriels...), la collecte des données sur les coupures est plus aisée même si elles doivent être traitées d'abord et affinées avant d'être publiées, dans un exercice annuel ou semestriel. Et cela, même si plusieurs agglomérations de l'est du pays, notamment Constantine, Batna et Guelma, ont été affectées par des coupures assez importantes, indique-t-on au niveau de la Société de distribution de l'Est, d'autant que des réseaux arrivent à saturation et que la réception des ouvrages de transport subit des retards. En somme, les coupures restent à cerner exhaustivement, en temps réel.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)