Algérie

Electricité : Les banques publiques financent deux centrales


La cérémonie de signature des packages contractuels relatifs aux projets de production d?électricité des sociétés Sharikat Kahraba Koudiet Edraouch a eu lieu hier au siège du centre de formation de Sonelgaz. Selon Sonelgaz, ce sont les deux premiers projets concrétisés en Algérie sous la forme de BOO (Build Own Operate) impliquant uniquement des opérateurs nationaux comme actionnaires. Il s?agit de Sonatrach et de Sonelgaz. Les investissements se chiffrent à 179 milliards de dinars pour Koudiet Edraouch et 159 milliards de dinars pour Terga. Pour la première centrale, le financement sera assuré à hauteur de 125,5 milliards de dinars par la BNA et pour celle de Terga il sera assuré à hauteur de 112,5 milliards de dinars par le CPA. Les deux actionnaires que sont Sonatrach et Sonelgaz participeront à hauteur de 53,5 milliards de dinars pour Koudiet Edraouch et 47,5 milliards de dinars pour Terga. Selon le PDG de Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, les deux centrales électriques vont permettre de « renforcer en 2012 les capacités nationales de production d?électricité par la mise à disposition du réseau national d?une puissance de 2400 MW, capacité qui viendra s?ajouter aux 3200 MW actuellement en chantier et dont les mises en service s?étaleront tout au long de l?année 2009 ». Au mois de novembre 2007, le consortium Alstom-Orascom avait remporté le projet de centrale électrique de Terga (Aïn Témouchent) de 1200 MW pour 1,980 milliard de dollars et le consortium General Electric-Iberdrola le projet de centrale électrique de Koudiet Edraouch pour 2,154 milliards de dollars.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)