Algérie - Oum Tboul

El Tarf - Sur décision du wali: arrêt des activités de la sablière




Il aura fallu ce qu'il aura fallu pour qu'enfin de compte la sablière d'Oum Théboul, dans la daïra d'El Kala, wilaya d'El Tarf, arrête la vente du sable, conséquemment à la plainte en référé introduite par le wali auprès du Conseil d'Etat.

Et, depuis deux jours, la gendarmerie veille au grain, en application de l'arrêté du wali qui stipule l'arrêt de la vente du sable.

C'est avec soulagement que les riverains, tout autant que les habitués de la RN 16, ont apprécié cette mesure. En effet, les poids lourds, en moyenne deux cents, chargés de sable dérangeaient la quiétude des gens, sans oublier les bouchons qu'ils provoquaient sur cette route nationale hautement touristique, la tranquillité des gens qui s'en est retrouvée dérangée, l'apparition de fissures sur cette route récemment asphaltée et autres...

A cela s'ajoutent l'empiètement de l'enlèvement du sable sur un terrain de deux hectares et le risque mentionné par l'étude d'impact de l'environnement qui n'écarte pas de voir les dunes de sable porter un danger aux maisons proches de la sablière.

Ces dunes de sable risquent aussi d'être fragilisées. D'où les mesures légales prises, à titre préventif, afin de mettre un terme à la vente du sable, en attendant que le Conseil d'Etat se prononce sur cette sablière.

En ce sens, de hauts responsables de la wilaya nous ont déclaré que durant toute leur carrière, ils n'ont jamais vu l'octroi d'une concession pour 15 ans, alors que d'habitude, la durée n'excède pas les trois années.

Enfin, comme nous l'avions rapporté dans ces mêmes colonnes et porté à la connaissance du wali, le 22 octobre dernier, lors de la Journée nationale de la presse, il serait plus plausible que la vente du sable profite aux communes qui n'ont pas de ressources au lieu que cette richesse naturelle profite seulement à une personne.


A. Ouelaa



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)