Algérie

El-Tarf Les travailleurs de l'entreprise de menuiserie sans salaire



Situation pour le moins pesante et angoissante, que vivent les 160 travailleurs de l'entreprise étatique de menuiserie d'El-Tarf sans salaire depuis trois mois, et la journée de protestation observée la semaine dernière sur cet état de fait en dit long sur une entreprise naguère prospère et dont l'avenir est des plus incertains. En effet, approchés, les travailleurs feront part, d'abord, des dettes se chiffrant à 18 milliards de centimes sous lesquelles croulent leur entreprise, liées principalement aux cotisations et autres redevances fiscales. Situation qui les empêche de soumissionner pour décrocher d'éventuels marchés car, handicapés des documents nécessaires à cette opération régie par le code des marchés. Ceci dit, c'est en opérant quelques sous-traitances de boiserie destinée au bâtiment qu'ils arrivent à peine à faire tourner l'usine à 25 % de ses moyens. Enfin, un sénateur s'est déplacé pour prendre langue avec les travailleurs afin d'intervenir au Sénat, pour trouver une solution qui puisse sauver cette entreprise et le gagne-pain de ceux qui y travaillent.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)