Algérie

École des beaux arts , Une nouvelle filière : la restauration du patrimoine

Une vingtaine d’élèves de l’école régionale des beaux arts et deux employés du musée national « Ahmed Zabana » vont bénéficier, à partir de cette semaine, d’une formation spécialisée en conservation et restauration des biens culturels.

Une nouvelle filière pour cette formation de 24 mois a été ouverte au sein de l’école régionale des beaux arts. L’initiative revient à l’association européenne « Restauration Sans Frontières ». Le président de cette association M. Javiar Camez, était hier à Oran où il a présenté les grandes lignes de ce programme de formation mis en place avec le concours de l’Agence Nationale Espagnole, à la suite d’une convention signée avec le ministère de la Culture. Pour ce qui est de la formation et de l’encadrement à Oran, en plus de son personnel, RSF fera appel à des professeurs universitaires locaux. Cette formation, indique-t-on, a pour objectif de dégager des solutions grâce aux nouvelles méthodes de restauration et de conservation des objets, sites et vestiges historiques. Cette formation sera sanctionnée par un diplôme d’assistant technique en conservation et restauration des biens culturels. Il est a signaler que dans le cadre de la préservation du patrimoine historique, plusieurs chantiers ont été ouverts à Oran, notamment au niveau du Fort de Santa Cruz, du mausolée de l’Imam Sidi-El Houari et de la mosquée du Bey.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)