Algérie

Échouement du Skikda et du Sophia



Des enquêteurs à pied d??uvre Les recherches engagées pour retrouver le marin porté disparu lors de la tempête du week-end dernier se poursuivent toujours. Au courant des deux derniers jours, des bénévoles, des marins pêcheurs des ports de Stora et de la Marsa ont joint leurs efforts à ceux des éléments de la Protection civile pour élargir la zone de recherche. Pour le déséchouage du Sophia et du remorqueur le Skikda, les choses commencent à se préciser. Pour le Skikda, dans une déclaration faite à El Watan, le directeur général adjoint a tenu à relever que deux tentatives de déséchouage ont été entreprises dimanche et lundi derniers. « Le remorqueur n?a enregistré aucune prise d?eau, mais nous devons réunir au préalable toutes les garanties pour mener à bien l?opération du déséchouage », a-t-il précisé. Il évoquera à cet effet qu?une levée bathymétrique sera menée pour inspecter les fonds marins et opter pour le meilleur chenal à emprunter lors du renflouage. Il ajoutera : « Nous allons procéder dès aujourd?hui à dégager le sable et à utiliser des pontons mâtures équipés de grue. » Le sort du Sophia, qui contient 234,5 t de fuel et 23 t de gasoil, reste quant à lui encore en suspens puisqu?il faut attendre le rapport des experts dépêchés par l?armateur, bien que des indiscrétions avancent déjà qu?il y ait deux entailles, l?une à bâbord et l?autre à tribord. Une prise d?eau assez importante a également été relevée par les experts étrangers. On parle à ce sujet de plus d?un mètre d?eau au niveau de la salle des machines. Une cale a également été inondée. Selon les mêmes sources, six membres de l?équipage et deux passagers ont exprimé hier leur désir de quitter le navire. Pour le déséchouage, un deuxième remorqueur devra arriver à Skikda, lundi prochain. Il s?agit de l?Alexandrie 5, un remorqueur italien de plus de 9000 cv.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)