Algérie - Revue de Presse

Eaux stagnantes



La rue de Lille, l?une des voies principales desservant l?arrière-port et les ruelles adjacentes - notamment K et L - font depuis des années le lit d?eaux stagnantes. A la moindre averse, les trottoirs (ce qu?il en reste) et les chaussées disparaissent sous les eaux. Le dallage des caniveaux fait défaut à certains endroits, laissant place à des fossés où dégoulinent des eaux boueuses et mélangées à des résidus de vidanges et autres entretiens. Au niveau du concessionnaire Peugeot, une grande mare cache des nids-de-poule qui ne surprennent plus les usagers empruntant fréquemment cette voie. Des locataires des ateliers implantés dans cette zone d?activité sont obligés d?improviser des « gués » à l?aide de palettes en bois. D?aucuns parlent de « délaissement en matière d?assainissement ». Organisés en association, les artisans et commerçants de l?arrière-port « attendent de voir aboutir leurs doléances » à savoir la réfection des voies et des trottoirs, l?assainissement du réseau d?évacuation des eaux usées et pluviales et la dotation de la zone d?un dépôt d?ordures. Pour le président dE L?APC, l?assainissement du réseau « nécessite un investissement lourd que ne peut supporter le budget de la commune ». Aussi, nous apprend-il, l?opération est inscrite dans un projet sectoriel. Il s?agit principalement du fait de la situation de la zone en question presque au même niveau que la mer, d?une station de relèvement qui pompera l?eau des caniveaux et les eaux usées provenant de la ville et déversées sur le bassin de la jetée Sidi Abdelkader. Le drainage devra avoir poiur terminal dla station d?épuration de Bougie-plage.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)