Algérie

2e édition du Festival international du film arabe

Cérémonie d’ouverture, ce soir, au Théâtre Abdelkader Alloula C’est ce soir, à 21 heures au Théâtre Abdelkader Alloula, que sera donné le coup d’envoi du 2e Festival du film arabe d’Oran, placé sous le haut patronage du président de la République, qu’accueille Oran. Les organisateurs du prestigieux événement cinématographique consacrant le cinéma arabe, qui se déroulera du 26 juin au 3 juillet, ont préféré l’ambiance feutrée de l’institution théâtrale de la Place du 1er Novembre au clinquant de l’Hôtel Sheraton pour abriter la cérémonie d’ouverture de cette seconde édition. Quelque douze longs métrages, dont deux films algériens et quatorze courts métrages (dont un algérien) seront en compétition officielle pour l’Ahaggar d’Or. Le jury pour les longs métrages est présidé par le célèbre comédien syrien Dorid Leham et composé du réalisateur irakien Irfan Rachid, des comédiens Ilham Chahine (Egypte), Claudia Marchignan (Liban), Bahia Rachedi (Algérie) et Mohamed Meflah (Maroc). Présidé par le réalisateur tunisien Abdellatif Ben Ammar, le jury du court métrage est composé de cinq membres, dont les réalisateurs Fatima-Zohra Zaâmoum (Algérie) et George Nacer (Liban), et les critiques Tarek Chennaoui (Egypte) et Fajr Yaâcoub (Syrie). Cinq longs métrages, dont deux films égyptiens, deux tunisiens et un film algérien seront présentés en hors compétition. Cette deuxième édition du Festival sera l’occasion pour honorer la mémoire du réalisateur Mustapha El Akkad (Syrie) et rendre hommage à Ahmed Rachedi (Algérie) et aux artistes Mouna Wassef (Syrie) et Mahmoud Abdelaziz (Egypte). Un Ahaggar d’or pour l’ensemble de leur carrière sera remis aux prestigieux comédiens Mahmoud Yacine (Egypte) et Sid Ali Kouiret (Algérie). Quatre films représentant le cinéma français, invité du festival, seront projetés en marge de la compétition officielle. G. Morad
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)