Algérie

DSP : du nouveau

DSP : du nouveau
Mécontentement - Certains Dsp n'ont pas fait leur devoir convenablement au cours de la grève dans le secteur, selon le ministre de la Santé.
De ce fait, ils seront remplacés sur la base des rapports des walis. D'autres, ayant occupé le poste pendant plus de 4 et 5 ans, seront mutés dans d'autres wilayas. Les intérimaires seront confirmés par décret incessamment. «Vous êtes les ministres de la Santé dans vos wilayas. Vous devez jouir de votre responsabilité pleinement.» Le ministre a annoncé à ses 48 directeurs de santé, qu'ils seront désormais, dispensés de certaines tâches dont les constructions des structures de santé.
Il y aura un directeur du logement et un directeur de l'équipement. «Vous allez vous occuper de la santé du citoyen. Je voudrais que vous rétablissiez toute votre autorité dans les établissements hospitaliers et la bonne gestion, l'équilibre de la répartition du budget et le suivi de toutes les activités des établissements», a-t-il dit à ses DSP. Et d'ajouter : «Je voudrais que vous vous consacriez davantage à la situation sanitaire et épidémiologique de la wilaya et des conditions de l'exercice public et privé de l'acte médical. C'est un pays trop grand pour qu'on essaye de le gérer à partir d'Alger.» Lors des 2 jours de rencontre des DSP, le problème de l'encadrement a été exposé. «Vous avez tout à fait raison», a-t-il dit à ces responsables, les incitant à renforcer leurs équipes et le personnel qualifié et performant en plus de la régularisation de la situation du personnel. A l'ordre du jour de cette rencontre, la consolidation régionale des données hospitalières de la DSP au ministère de la Santé a été débattu, au même titre que la liste de produits entrant dans le cadre des achats pour le compte du ministère de la Santé au profit des établissements de santé et l'élimination des déchets hospitaliers ainsi que la lutte contre le décès maternel. Toutefois, le ministre a donné le feu vert aux DSP pour prendre les décisions nécessaires sur 3 problèmes : l'accueil des malades, l'hygiène des hôpitaux et les urgences. Se portant porte-parole et défenseur du droit du citoyen, le ministre a expliqué que le plus frustrant pour une population est d'avoir un appareil de ce type avec l'absence des personnes qui l'utilisent. «On se retrouve, en tant que responsable politique, devant une double revendication car ils savent que leur argent est jeté dans un coin. Pourquoi cette injustice ' Ce n'est pas un acte de bonne gestion d'acheter.» En parallèle, l'intersyndicale qui s'est réunie le 8 mai, soit le 1er jour de la rencontre entre les 48 DSP pour l'évaluation du mouvement de grève des 3 jours de la semaine écoulée, a décidé une autre grève ouvrable de 3 jours, cette semaine. Et le malade '! Eh bien sans commentaire.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)