Algérie

Domiciliation Algérie - RD Congo Une honte nationale


Le stage de l'équipe nationale de football, effectué du 22 au 26 mars à Paris et ponctué d'un match amical contre la République Démocratique du Congo (1-1), aura été un fiasco, de l'avis des observateurs. Même l'entraîneur national, Rabah Saâdane, ne s'est pas montré satisfait de ce stage. Sur le plan technique, Saâdane n'a pas pu faire une évaluation extractive de l'équipe en raison de l'absence de plusieurs joueurs et de l'arrivée en retard d'autres capés. Selon l'entraîneur national, il doit axer son travail sur le compartiment offensif. «Malgré les nombreuses occasions, les joueurs ne sont pas arrivés à les concrétiser», a indiqué Saâdane, précisant que «l'attaque de l'équipe l'inquiète». En effet, les camarades de Ziani n'ont pu égaliser que sur une balle arrêtée, un penalty transformé par Kamel Ghilès quelques secondes avant la fin de la partie. Ainsi donc, Saâdane n'aura que dix jours pour préparer le premier match des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial-2010, le mois de mai prochain. Pour rappel, l'équipe nationale débutera ces éliminatoires par un match à Dakar, le 31 mai prochain, contre le Sénégal. Sur le plan organisationnel, le stage a été un véritable scandale. L'équipe nationale d'Algérie a eu du mal à trouver un terrain où disputer un match amical. Une humiliation pour toute l'Algérie. De Noisy-le-Sec à Nanterre, l'équipe nationale s'est retrouvée dans la banlieue parisienne, à Goussainville, pour disputer un match amical officiellement à huis clos. Quelques centaines de supporters ont pu accéder au stade, contrairement aux prévisions des organisateurs. A la FAF, où le ridicule ne tue plus, on indique que «la faute incombe à l'organisateur de ce match», mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une équipe nationale représentant tout un pays. Il faut aussi reconnaître que depuis la démission de vice-président de la FAF, Mohamed Khelaïfia, qui s'occupait de l'équipe nationale, celle-ci est livrée à elle-même.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)