Algérie

Djezzy lance la révolution digitale

Djezzy lance la révolution digitale
Vincenzo Nesci, président exécutif , Thomas Herbert Gutjahr, directeur généralAvec un débit qui dépasse les 6O Mbits, la couverture d'un Algérien sur cinq d'ici 2017, des offres très compétitives et la promesse de services révolutionnaires, Djezzy investit de fort belle manière le monde de la 4G...La 4G est là et le nouveau Djezzy avec! En effet, l'opérateur de téléphonie mobile qui avait connu quelques difficultés par le passé, notamment lors du lancement de la 3G, affiche sa bonne santé actuelle avec le lancement en grande pompe de son service 4 G. Il a investi de fort belle manière le monde du très haut débit en lançant son réseau dès les premières heures de la notification officielle des autorités, c'est-à-dire samedi dernier. Pour le moment, seules les trois wilayas obligatoires ont eu droit de goûter à la saveur du surf en mode 4ème génération. Il s'agit de Djelfa, Sétif et Constantine. Mais cette limitation à trois wilayas n'est pas la faute de l'opérateur qui se dit dès aujourd'hui prêt à couvrir tout le pays. D'ailleurs, il n'a pas perdu de temps pour notifier à l'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (Arpt) afin qu'elle vienne faire les tests sur le réseau, condition sine qua non pour être autorisé à exploiter d'autres wilayas. «J'ai appelé ce matin à 10h (Hier, Ndlr) les responsables de l'Arpt pour leur signifier que dans une demi-heure une lettre leur parviendra de la part de Djezzy pour leur demander officiellement de venir faire les tests obligatoires sur notre réseau, et ce afin d'attaquer les autres wilayas», a fièrement révélé Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy. «Je remercie l'Arpt pour la rapidité exemplaire dont elle a fait preuve pour la validation de nos offres. Je souhaite qu'elle fasse de même avec les tests, et ce afin que plus d'Algériens puissent profiter, le plus rapidement possible de la 4G», a-t-il poursuivi avec le même dédain. Le président exécutif de Djezzy insiste sur le fait que l'entreprise mixte (publique-privée) qu'il dirige est prête à se déployer le plus rapidement possible à travers les quatre coins du pays. «On a d'ailleurs un programme de déploiement deux fois plus rapide que nos concurrents. On compte couvrir un Algérien sur cinq (19% de la population d'ici septembre 2017. Et un Algérien sur deux d'ici 2021», a-t-il souligné, non sans rappeler que Djezzy va investir un milliard de dollars durant cette période, afin d'atteindre ses objectifs et répondre au mieux aux besoins des clients. De gros moyens donc qui montrent les grosses ambitions digitales de l'entreprise. D'ailleurs, Vincenzo Nesci avoue que l'objectif ne sera pas d'avoir seulement le plus grand nombre d'abonnés 4G, mais d'utiliser cette technologie pour créer des applications révolutionnaires «made in bladi». C'est dans ce sens qu'un incubateur sera ouvert le mois prochain à l'Ecole polytechnique d'Alger, il y a aussi l'académie Djezzy et bien sûr la traditionnelle fikra. Tous serviront de parcelles aux jeunes génies algériens pour créer des applications qui serviront à transformer la vie des citoyens.«L'Algérie dispose d'un trésor qui est ces jeunes diplômés. Nous allons utiliser la 4G pour que ces perles puissent éclore», indique-t-il avec un large sourire, non sans promettre de grosses surprises aux clients Djezzy dans les prochains mois. «Là on est sur le déploiement du réseau, dès que cela se stabilisera on va proposer des offres révolutionnaires aux clients. La première qui sera la base de ces offres est le m-paiement. Demain, nous allons d'ailleurs signer une convention avec l'Association professionnelle des banques et des établissements financiers (Abef) pour son lancement. Cela ouvrira la voie à toutes les au-tres applications», fait-il savoir avant de donner la parole au nouveau directeur général de l'entreprise, Tom Gutjahr. Ce dernier fait d'emblée savoir que Djezzy oeuvrera à démocratiser cette technologie le plus vite possible chez les Algériens. «C'est pour cela que la 4G est au prix de la 3G», assure-t-il en mettant en avant les offres Djezzy qui «répondent aux besoins de toutes les couches de la société». De nouveaux volumes Internet qui vont jusqu'à 20 gigaoctets d'Internet sont proposés. Mieux encore, pour vulgariser l'utilisation de cette technologie des packs avec smartphones offerts sont proposés à des prix défiant toute concurrence. Cerise sur le gâteau, la migration vers cette technologie ne demande pas de changement de numéro pour ceux qui possèdent déjà des puces Djezzy. «Il suffit de se rendre dans une boutique Djezzy pour qu'on vous change votre carte SIM en une SIM compatible 4G. Ils vous feront signer un petit contrat 4G, et le tour est joué. Vous pourrez surfer en 4G», atteste Tom Gutjahr. Pour ce qui est de la vitesse de connexion, la 4G est 10 fois plus rapide que sa devancière, et jusqu'à 60 fois plus que l'Internet que vous avez chez vous. Un test de connexion a été effectué en direct, il a atteint en téléchargement les 67, 23 Mbits «Cette vitesse est appelée à s'améliorer», s'est félicité Tom Gutjahr. Il tient néanmoins à rassurer les adeptes de la 3G qui ne sera pas enterrée. Des offres hybrides 3G/4G seront proposées. Le basculement se fera d'un petit clic. Djezzy a donc mis un grand «play» sur la guerre de la 4G...Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy«On va recruter des geek»Président exécutif de Djezzy, Vincenzo Nesci, est revenu sur la politique de départ volontaire initié par Djezzy l'été dernier. Il soutient dans ce sens que cette procédure qui a été appliquée avec les partenaires n'est pas le signe d'une quelconque difficulté de l'entreprise mais d'un changement de stratégie. «Des employés ont estimé qu'ils avaient donné tout ce qu'ils pouvaient à l'entreprise, on leur a offert un départ avec des primes conséquentes, selon les années d'ancienneté», rapporte-t-il. «Cette politique de départ volontaire fait partie de notre stratégie globale dans la transformation digitale. On ne va pas arrêter de recruter. On va recruter des geek qui accompagneront Djezzy dans cette révolution», ajoute-t-il. «Djezzy n'est pas malade. L'entreprise se porte bien, les chiffres officiels de l'Arpt sont là pour le confirmer. On compte s'imposer comme leader de la 4G», conclut-il, déterminé.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)