Algérie - Revue de Presse


Verdict plus sévère pour H. Ghoul Le verdict relatif à l?appel introduit par les avocats de H. Ghoul dans l?affaire de l?entretien accordé par ce dernier au quotidien Le Soir d?Algérie dans son édition du 17 mai dernier a été prononcé hier en fin d?après-midi : 3 mois de prison ferme et 100 000 DA d?amende après avoir été condamné à 2 mois de prison ferme par le président près le tribunal de Djelfa à l?issue du procès du 9 juin dernier dans la même affaire. Les correspondants de presse, la famille et les amis de H. Ghoul, qui avaient attendu toute la journée le verdict de la cour, ont quitté l?audience déçus. Beaucoup s?attendaient à une condamnation moins lourde. « Nous nous attendions tout au plus à un sursis vu la situation dite d?apaisement rapportée par certains journaux », commentera un homme de loi après la condamnation du journaliste. Me Ahmed Triki, l?avocat de la défense constitué par le collectif des journalistes, restera sans voix. Du box des accusés, le journaliste et représentant des droits de l?homme de la wilaya de Djelfa, incarcéré depuis le 24 mai dernier est resté imperturbable. Il est à signaler qu?un deuxième appel est introduit par la défense de H. Ghoul après une deuxième condamnation à deux mois de prison ferme et 50 000 DA d?amende pour diffamation suite à l?article qu?il a signé et publié dans le quotidien El Djazaïr News.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)