Algérie

Djamel Menad. Entraîneur de l?USM Alger

« Nous pouvons renverser la vapeur au Caire » Au lendemain de la rencontre, perdue 0-1 face au Ahly du Caire, l?entraîneur de l?USM Alger, Djamel Menad, revient sur le rendez-vous de vendredi et avance des explications sur la contre-performance. Un commentaire sur le match de vendredi... Nos appréhensions se sont révélées justes. Avant la rencontre, nous avions prévenu nos joueurs en leur disant que le Ahly du Caire est une excellente équipe qui sera difficile à manier. Vendredi, nous sommes tombés sur une très bonne équipe, alors que nous étions hors du coup. Je ne cherche pas d?excuses à notre défaite, mais il faut convenir que beaucoup de choses se sont liguées contre nous. Par exemple ? Le fait de ne pas jouer trois semaines avant un match aussi important. Cette trêve a brisé l?élan de l?équipe. A ce niveau, cela ne pardonne pas. Il fallait être au top de la forme pour espérer vaincre une équipe redoutable comme le Ahly. Il ne faut pas oublier qu?avant la trêve, nous étions sur une bonne dynamique de victoires. Ne pas jouer trop longtemps nous a pénalisés au niveau du rythme du jeu. Ensuite, les blessures nous ont beaucoup handicapés. Une demi-douzaine de joueurs n?étaient pas en possession de tous leurs moyens physiques. Hamdoud, Benchergui, Besseghir et Ammour étaient blessés. L?adversaire a quand même quelques mérites dans ce qu?il a réalisé à Bologhine ? Tout à fait et je ne cherche pas à réduire son mérite. Le Ahly a prouvé qu?il est une véritable équipe professionnelle, dans tous les sens. Vous avez vu comment elle a négocié le match ? Elle ne s?est jamais pressée, nous a attendu derrière, a bien gardé le ballon, fermé les espaces... c?est la marque des grandes équipes. Vos joueurs les ont un peu aidés en jouant un ton au-dessous... On leur avait demandé de jouer vite, simplement et de porter le danger très vite devant la cage adverse. Nous avons fait le contraire en portant le ballon et en permettant aux Egyptiens de se regrouper et nous fermer les espaces. Eneramo a été trop esseulé devant. Si ses partenaires l?avaient mieux soutenu, je reste convaincu qu?il aurait fait mal à la défense égyptienne. Doucouré était chargé de le soutenir en attaque, malheureusement il a trop reculé pour jouer au milieu du terrain. Le Ahly s?est bien débrouillé puisqu?il a bloqué Achiou et Dziri, démontrant par la même occasion qu?il avait une stratégie précise concernant ces deux joueurs. Le match retour ne sera pas une partie de plaisir. Nous le savions avant le match aller. La défaite n?a fait que compliquer un peu plus notre tâche. Néanmoins, nous ne partirons pas au Caire pour faire de la figuration. Dans un match, tout est possible. Nous pouvons renverser la vapeur au Caire si l?équipe joue sur sa valeur.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)