Algérie

«Discuter la situation dans la bande de Ghaza»

«Discuter la situation dans la bande de Ghaza»
Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, prendra part demain à la réunion extraordinaire de la Ligue arabe au niveau ministériel consacrée à la situation dans la bande de Ghaza qui subit une agression israélienne depuis une semaine, faisant plus d'une centaine de morts et près de 1 000 blessés. Cette réunion se tient sur demande du Koweït, qui assure actuellement la présence tournante de la Ligue arabe. Les raids israéliens sur Ghaza ont fait 127 morts et au moins 940 blessés en majorité des civils.L'escalade militaire à Ghaza a provoqué de nombreuses réactions condamnant les agressions sionistes et appelant à l'arrêt immédiat des hostilités dans l'enclave palestinienne. Les populations du monde solidaires des Palestiniens, dans des marches et de regroupement demandent de sanctions contre Israël et aux crimes contre l'humanité. A Alger, près de 400 personnes se sont rassemblées, samedi, sur les marches de la Grande Poste d'Alger. Les manifestants ont arboré des pancartes et banderoles appelant à «sauver Ghaza», «arrêter les violences» et à «l'intervention des pays arabes». En Tunisie, une manifestation de soutien à Ghaza a été organisée vendredi à l'appel du parti Ennahdha. Elle a débuté après la prière du vendredi et a commencé à la mosquée El Fath au passage pour aller devant le théâtre municipal de Tunis sur l'avenue Habib Bourguiba. Des drapeaux palestiniens et tunisiens ont été brandis au son de slogans réclamant la libération de la Palestine. En France, plusieurs marches ont été organisée samedi, dans différentes villes. Ces marches de solidarité ont pour objectif de condamner et sanctionner Israël, contre l'apologie de crime contre l'humanité et appeler le président français à faire des pressions sur Ies autorités israéliennes. L'ambassade de l'Etat de Palestine au Sénégal, a organisé, vendredi, devant la résidence de l'ambassadeur, un rassemblement de solidarité avec le peuple palestinien. Des prières ont été faites à la Grande Mosquée de Dakar. Les internautes et les médias alternatifs ont ainsi rendu publiques des images de marches à travers le monde. A Naples ( Italie) comme à Londres (Angleterre), plusieurs milliers de manifestants sont sortis pour dénoncer le terrorisme d'Etat de l'entité sioniste et le carnage à ciel ouvert. D'autres initiatives ont été observées en Mauritanie, Corée du Sud, Maroc, Jordanie et dans les camps de réfugiés syriens. Le Sénat chilien a entamé l'ouverture de ses travaux par l'observation d'une minute de silence en hommage aux dizaines de victimes palestiniennes.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)