Algérie

Discours du cœur

Discours du cœur Le Coran explique la réalité de la religion au regard de Dieu et l’historique de cette réalité. Dans son message général, il cite les suspicions qui s’opposent à lui et les réfutent. Il argumente en parfaite connaissance des opinions de ses adversaires. Il poursuit jusqu’au bout toutes les objections formulées à son égard puis les écrase par son argumentation. Le Coran fit ses débuts parmi des gens imprégnés par la mécréance, habitués à la polémique, à croire que le destin avait choisi cet environnement réunissant tout ce qui se fait en matière de doute et le summum de ce que le faux peut déployer comme défi. Si, dans ces conditions, l’islam était capable de dissiper le doute et de surmonter les obstacles alors plus rien ne saurait l’arrêter ! Les questions qui étaient adressées au Prophète - paix ete bénédictions de Dieu sur lui - ou celles que l’on pourrait lui poser sur toutes sortes de croyances et de lois trouvèrent des réponses satisfaisantes dans le Coran, étant entendu que la question ne représente pas le besoin de celui qui la pose uniquement mais le besoin de tout le monde au fil des jours. Dans cette ambiance pleine d’interrogations, pour essayer de comprendre, ou par réprobation, l’inspiration (ilhâm) dirigeait sans cesse le Messager - paix ete bénédictions de Dieu sur lui : Dis ceci, dis cela. Les versets commençant par cette injonction en réponse à une question posée ou une question attendue sont de ce fait très nombreux. À la lecture de ces réponses détaillées, nous sentons un flot de certitude envahir notre coeur comme si elles tranchaient les doutes qui nous harcelaient ou étaient susceptibles de nous harceler. Seul le Message éternel peut établir des liens aussi forts avec la conscience des hommes. Le Coran est un messager vivant. Si nous l’interrogeons, il nous répond et si nous l’écoutons, il nous convainc. Voyons comment il fonde la croyance en la résurrection et au jugement ; comment il rappelle la globalité de la Volonté et de la Puissance tout en répondant à une question posée, et de quelle manière il formule les idées sous la forme d’un dialogue fluide et d’un débat incessant où il défie ses opposants jusqu’à la fin des temps : «L’homme ne voit-il pas que Nous l’avons créé d’une goutte de sperme ? Et le voilà [devenu] un adversaire déclaré ! Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ; il dit : ‹Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ?›
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)