Algérie

Dilapidation de 7 millions de dinars à la poste de Sidi El Bachir

Deux mis en cause acquittés et un troisième condamné par contumace à 5 ans de réclusion Accusés dans une affaire de dilapidation de deniers publics, fausse écrire sur documents administratifs et complicité dans la dilapidation, B.M. et T.A. ont comparu, hier, devant le tribunal criminel de la Cour d’Oran. Après avoir été entendus, ils ont été acquittés après pourvoi interjeté par le parquet.Rappelons que, jugés une première fois, le 29 novembre 2004, ils avaient été condamnés à la peine de cinq années de réclusion. Les faits de cette affaire remontent au mois de juin 2000 où, suite à une plainte émanant de la direction générale des postes et télécommunications, une enquête a été lancée au niveau de la poste de Sidi El Bachir, au service de la CNEP où a été découvert un trou de sept millions de dinars. L’enquête a abouti à l’inculpation des deux prévenus, cités plus haut, qui ne sont autres que trois employés de cette agence.Selon l’enquête, les mis en cause auraient usé de leur statut d’employés pour falsifier des documents et créer des comptes fictifs qui leurs permettaient de retirer les sommes dilapidées. Arrêtés, les mis en cause nieront les griefs portés à leur encontre. Appelés, hier à la barre, B.M. et T.A. maintiendront leurs déclarations et affirmeront au président de l’audience, qu’ils ignorent tout de cette affaire ainsi que du faux utilisé pour dilapider ces fonds. Toutefois, ils essayeront de charger le troisième mis en cause, A.M., qui était absent, hier, à l’audience. Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis, à leur encontre, la peine de cinq ans de réclusion. La défense plaidera la non-culpabilité de ses mandants. Votre honneur, diront leurs avocats, aucune preuve formelle n’a été retenue à l’encontre de nos clients. Au terme des délibérations, les prévenus ont été acquittés. Par ailleurs, la peine de cinq ans de réclusion a été retenue, par contumace, à l’encontre du mis en cause A.M qui se trouve en état de fuite. H.Y.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)