Algérie - Revue de Presse

Dialogue euroméditerranéen



Belkhadem à Paris le 7 décembre De nombreuses personnalités, ministres, diplomates, chefs d?entreprises, experts intellectuels..., venant de l?ensemble du pourtour méditerranéen, dresseront un bilan de près de dix ans de partenariat euroméditerranéen, de ses réussites et de ses obstacles « afin d?avancer de nouvelles propositions pour relancer un processus plus que jamais nécessaire », à la faveur d?un symposium qui sera organisé les 7 et 8 de ce mois à Paris par l?Institut euroméditerranéen. Parmi ces personnalités, les ministres algérien et espagnol des Affaires étrangères, Abdelaziz Belkhadem et Miguel Angel Moratinos, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Amr Moussa, et le ministre tunisien du Commerce et de l?Artisanat, Mondher Zenaïdi. Javier Solana, haut représentant du conseil de l?Union européenne pour la politique étrangère, interviendra en conclusion des débats du mercredi 8, au côté de Michel Barnier, ministre français des Affaires étrangères, Renaud Muselier, secrétaire d?Etat aux affaires étrangères. A relever la participation également de Edouard Balladur, ancien Premier ministre, président de la commission des affaires étrangères de l?Assemblée nationale, et Alain Juppé, ancien Premier ministre. Au travers de ce symposium, l?Institut euroméditerranéen, présidé par l?ancien ministre français des Affaires étrangères, Hervé de Charrette, espère « contribuer à redynamiser le dialogue euroméditerranéen dans sa globalité (économie, politique et culture) et définir ainsi les moyens concrets d?assurer à tous un futur de paix et de prospérité en Méditerranée ». « La menace de l?hyperterrorisme, comme les conséquences de la guerre en Irak et l?évolution dramatique du conflit israélo-palestinien appellent en effet à réaffirmer avec force l?importance et I?originalité du partenariat cosigné à Barcelone en 1995 », précise encore l?Institut euroméditerranéen. Plusieurs tables rondes seront animées par des personnalités politiques et des experts traitant des « Bouleversements géopolitiques majeurs » ; de la « Coopération politique : un bilan incertain ; de la « Coopération économique : un bilan contrasté » ; « Investir en Méditerranée, une nécessité vitale » ; « Pour un développement au service des hommes » ; « La formation des élites », « Le rôle des femmes en Méditerranée », « Le dialogue des cultures » ; « Le partenariat aujourd?hui : projets en cours ». Un débat sur la « Prospective euroméditerranéenne » sera animé par Abdelaziz Belkhadem, Boutros Boutros Ghali, ancien secrétaire général des Nations unies, Amr Moussa, Leïla Shahid et sous réserve Ahmed Abou Gheït, ministre égyptien des Affaires étrangères.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)