Algérie

Deuxième session de l’APW d’Oran

Le budget supplémentaire 2008 approuvé à l’unanimité Le budget supplémentaire 2008, examiné par l’APW d’Oran, lors de cette première journée de la deuxième session ordinaire, a été approuvé à l’unanimité par les membres de cette assemblée. Trois autres points figuraient à son ordre du jour; ceux de l’éducation, des transports ainsi que du tourisme. A quelques exceptions près, pratiquement toutes les propositions des élus concernant l’inscription de projets, la dotation de crédits ou encore l’octroi d’aide et subventions, ont été retenues, lors la session tenue, hier, à l’hémicycle. Avant de se prononcer, l’assemblée a suivi la lecture des rapports par le directeur de l’Administration locale qui a donné des explications très détaillées des différents chapitres du budget supplémentaire de l’exercice 2008. Le rapport y afférent a été soumis pour approbation aux membres de la commission économique et financière de l’APW. Le président de la commission des finances, Houari Maarouf, a donné un éclairage sur la répartition du budget supplémentaire dont le montant avoisine les 937 milliards de centimes. Un montant considéré comme maigre par rapport aux besoins de la population après des années de privations et surtout par rapport à l’importance d’Oran, considérée comme ville-vitrine. Un seul amendement toutefois, le chapitre 900, 920, 914. Une proposition confortée par une bonne ventilation des chapitres, afin de dégager une cagnotte de 22 milliards au profit de certaines communes pauvres et qui tournent avec un budget de 6 millions, pour aider aussi certaines entreprises comme l’ETO, Oran-propreté et leur attribuer une subvention pour les empêcher de retomber dans l’amère situation qu’elles ont vécue par le passé. Le problème des restes à réaliser ainsi que celui des restes à payer qui pénalise des fournisseurs a été posé lors de cette session par différents intervenants. Ces derniers ont invité les responsables de la wilaya à relancer les programmes qui ont connu un certain retard. Par ailleurs, 5,9 milliards centimes ont été dégagés pour l’entretien et la gestion des établissements scolaires. En ce qui concerne le chapitre hygiène et assainissement, le wali a invité le responsable de l’administration locale à établir des cahiers des charges type pour mettre fin à l’anarchie dans l’octroi des marchés. Au sujet du marché de gros des fruits et légumes de Choupot, le wali a été, on ne peut plus ferme. Ce dernier sera fermé une fois l’achèvement du nouveau marché, implanté dans la zone d’El Kerma. La réception de ce marché est prévue la fin de l’année, a tenu à préciser le chef de l’exécutif de la wilaya. Safi Z.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)