Algérie

Des repaires pour malfrats



Cela fait presque 4 ans déjà qu?ils occupent leur nouvelle cité et les choses pour eux n?ont que très peu changé. C?est le retour à la case départ chaque fois qu?ils sont aux prises avec des problèmes liés à l?environnement, l?assainissement et la sécurité. Leurs nombreuses correspondances sont restées sans écho. Il s?agit des habitants de la cité des 108 logements à Daoudi Moussa, qui viennent de saisir dans une pétition les pouvoirs publics et, à leur tête, le chef de l?exécutif de la wilaya sur l?état dans lequel se trouve leur quartier. Les pétitionnaires font savoir dans leur requête qu?ils ont été relogés dans des logements à caractère social et que les locaux à usage commercial situés au rez-de-chaussée des bâtiments qu?ils occupent sont délabrés et laissés totalement à l?abandon, faute de gardiennage et d?entretien. Ils font part de leur inquiétude quant aux dangers et risques qu?ils encourent, surtout la nuit, dès lors que les dépendances des immeubles sont devenues des repaires pour malfaiteurs et autres individus dangereux. Ils attirent également l?attention des responsables concernés sur l?état de dégradation de leur environnement où les espaces sont transformés en réceptacles de toutes sortes d?ordures qui leur empoisonnent la vie et qui sont autant de sources de maladies et d?épidémies devenues réellement menaçantes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)