Algérie

Des patrons Algériens à Paris

Le FCE, le CEIMI et le MEDEF en conclave Une délégation de près d?une centaine d?entrepreneurs, membres du Forum des chefs d?entreprise (FCE) et du Club des industriels de la Mitidja (CEIMI), entame aujourd?hui une visite à Paris, à l?invitation du Medef international et de Ubifrance. Les trois organisations patronales se proposent, à travers ce rendez-vous, de trouver de nouveaux moyens pour développer les relations de partenariat économique entre les entreprises algériennes et françaises. Le FCE, le CEIMI et le Medef devraient, en ce sens, suivre l?exemple du groupe Suez qui vient de signer un important accord avec l?Algérienne des eaux (ADE), portant sur la gestion du service d?eau et d?assainissement des 3,5 millions d?habitants de la ville d?Alger. Ce contrat de prestation de services d?une durée initiale de 5 ans et d?un montant total de 120 millions d?euros vise la remise à niveau et la modernisation du service d?eau et l?assainissement de la capitale de façon « fiable » et « pérenne ». La totalité de l?investissement sera, rappelle-t-on, réalisée par les autorités algériennes à raison de 200 millions d?euros par an. Le programme de cette visite comprend, outre des rencontres diverses entre les chefs d?entreprise algériens et français, un colloque qui se tiendra le 15 novembre sur le thème « Algérie : ouverture du marché, tonicité de la croissance et politique volontariste de grands projets », suivi de deux tables rondes, sur les thèmes « Les grands projets » et « Comment développer sa présence en Algérie », qui traiteront notamment des opportunités d?investissement et de partenariat. Par ailleurs, ce colloque donnera lieu à de nombreux débats sur la coopération bilatérale, l?ouverture du commerce extérieur (OMC et l?accord d?association UE-Algérie), la réforme financière, les nouveaux financements et les garanties pour les entreprises, la réforme du cadre juridique de l?activité économique et l?évolution de l?environnement des affaires. Cette rencontre interviendra concomitamment à la tenue d?un séminaire d?information sur l?Algérie, organisé par l?Agence française pour le développement international des entreprises (Ubifrance), en collaboration avec la mission économique auprès de l?ambassade de France à Alger. A ce propos, l?intervention du ministre algérien des Finances, Mourad Medelci, sur le thème des « Réformes économiques » est particulièrement attendue. A rappeler le poids des échanges commerciaux dans les relations d?affaires entre l?Algérie et la France : à fin septembre, le volume est de 6,7 milliards de dollars. Les importations algériennes se chiffrent à 3,5 milliards de dollars. La visite du FCE et du CEIMI à Paris fait suite, rappelle-t-on, à la rencontre entre les hommes d?affaires algériens et français, le 8 février dernier, à Alger, organisée conjointement par le FCE et le Medef. Lors de celle-ci, le prédécesseur de Mourad Medelci, Abdelatif Benachenhou, avait appelé les investisseurs français à s?impliquer davantage sur le marché algérien et à ne pas voir uniquement l?Algérie comme un débouché pour leurs produits.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)